LIVRES

L’Œuvre d’art en droit d’auteur

Nadia Walravens découvre les significations nouvelles que les pratiques artistiques contemporaines assignent aux notions d’originalité et de forme. Ainsi et grâce à une adaptation du droit, sont permises une meilleure approche de la création contemporaine et une protection adéquate des œuvres d’art et des artistes.

— Auteur : Nadia Walravens
— Éditeur : Économica
— Collection : Patrimoine
— Année : 2005
— Format : 15,5 x 24 cm
— Illustrations : couleur
— Pages : 528
— Langues : français
— ISBN : 2-7178-5021-X
— Prix : 49 €

Présentation
Les notions de forme et d’originalité sont-elles en phase avec les pratiques artistiques contemporaines? Question essentielle, pour que la protection du droit d’auteur soit accordée à une œuvre celle-ci doit être originale, mais encore faut-il que l’originalité soit exprimée de façon concrète, dans uneforme, afin d’être rendue perceptible aux sens. L’œuvre doit être empreinte de la personnalité de l’artiste.

Or, on relève aujourd’hui un décalage entre le droit et l’art. De nombreuses œuvres s’inscrivent dans une démarche d’intellectualisation, de dématérialisation et de dépersonnalisation rendant improbable leur protection par le droit d’auteur

Nadia Walravens procède à une analyse des pratiques artistiques contemporaines qu’elle confronte aux concepts de base du droit d’auteur Considérant que le décalage entre le droit et l’art n’est pas inéluctable, elle propose un nouvel éclairage de la création artistique et une adaptation du droit en revisitant les notions de forme et d’originalité. Il s’agit d’un travail engagé qui vise à permettre une meilleure approche de la création artistique contemporaine et d’assurer une protection adéquate aux œuvres d’art et aux artistes.

Ce livre apporte aux praticiens du droit des outils d’interprétation des œuvres et aux acteurs du monde de l’art une approche compréhensive et compréhensible des contingences du droit d’auteur

(Texte publié avec l’aimable autorisation des éditions Économica — Tous droits réservés)

L’auteur
Nadia Walravens a évolué dans un environnement artistique et s’est spécialisée en droit d’auteur. Son intérêt pour l’art et le droit l’a naturellement conduite à mener une réflexion juridique sur les œuvres d’art. Nadia Walravens est chargée d’affaires juridiques à la SACD (Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques).

English translation : Nicola Taylor