LIVRES | COLLECTION

«Flux» par Claude Closky

Claude Closky
Flux

L’œuvre récente de Claude Closky s’attache à l’hyperconsommation des signes, et particulièrement des signes publicitaires, parmi lesquels on inclura aisément le vocabulaire graphique de l’économie, pour autant qu’on veuille bien accepter que sa signification, sa capacité de représentation efficace d’une réalité, s’efface derrière une abstraction divertissante, qui produit un effet tapisserie. Closky valorise ces signes en ne prenant en compte que l’énonciation des signifiants, et leur fonction dévorante sur la réalité, faisant disparaître tout message au profit d’un motif décoratif, dont l’infinité des variations ne produit qu’une reproduction infatigable du même. Flux utilise de manière simplifiée, réduite à l’édulcoration logotypique de formes héritées d’une abstraction géométrique moderniste (cercle et ligne), un des motifs caractéristiques de l’économie contemporaine, consistant à représenter les déplacements, matériels et immatériels, entre des masses. En extrayant ces flux de toute intention et de tout contexte, Closky rend leurs mouvements intransitifs jusqu’à l’absurde, mais montre aussi comment ils érigent en valeur, sans qu’elle soit questionnée ni remise en cause, les notions de mobilité, d’adaptabilité, de flexibilité… Par-delà la surface lisse des sphères et des vecteurs, la fluidité de leur animation tranquille, transparaît la violence d’une réalité savamment gommée de ces représentations invariablement positivistes: la violence de l’effacement des causes et conséquences possibles de ces échanges.
François Piron, mars 2004

Flux de Claude Closky est la sixième édition de la collection DVD’ART de art-netart.
art-netart co-produit avec les artistes et édite la collection DVD’ART.
Ces œuvres, conçues par les artistes pour la collection DVD’ART, ont pour particularité d’être destinées à un large public, tant par leur prix accessible (39€) que par leur capacité a proposer des modes d’appropriation ouverts: l’usage d’un écran de télévision, d’un ordinateur ou d’un projecteur est indifféremment adapté à la diffusion de ces pièces et permet à chacun d’inventer une relation et un usage singuliers. Cette mise à disposition de l’oeuvre comme contenu (au même titre qu’un livre ou un disque) plutôt que comme «objet d’art» permet d’envisager de nouvelles relations entre le public de l’art contemporain et les oeuvres de cette collection…

Infos pratiques
à partir de 19h
> Contact
T. 01 47 23 54 01
contact@palaisdetokyo.com
Entrée libre
Le Palais de Tokyo est ouvert du mardi au dimanche de midi à minuit.

AUTRES EVENEMENTS LIVRES