PHOTO

L’Image d’après. Le Cinéma dans l’imaginaire de la photographie

PJulia Peker
@12 Jan 2008

Prenant à rebours la course anticipatrice qui projette sans cesse le cinéma vers «L’image d’après», la Cinémathèque organise une exposition pour les 60 ans de Magnum. Dix photographes ont été interrogés pour l’occasion, sur l’influence primordiale du cinéma dans leur travail.

A l’occasion des soixante ans de Magnum en 2007, la Cinémathèque organise une exposition collective, sur le motif du cinéma dans l’imaginaire photographique. L’apparente proximité entre les deux arts recouvre de profondes divergences: prise dans un défilement permanent, l’image cinématographique est aussi fugitive que l’instant dont le temps se tisse. Là où la photographie restitue par sa fixité la fixation d’un réel, le cinéma emporte ses images dans un flot de plans et de scènes.

L’exposition a pris pour titre une expression empruntée à Henri Cartier-Breesson pour définir le cinéma: L’image d’après. Tendu par le rythme des 24 images par seconde, le regard anticipe et se souvient, sans pouvoir dénouer et isoler l’unité fragmentée sur la bobine. A rebours de cette course vers un après toujours reculé, l’exposition a pris le parti d’inverser un mécanisme où la photographie se dissout dans le cinéma.

Dix photographes de Magnum ont été réunis pour répondre à une même interrogation: le cinéma peut-il être «l’image d’avant», celle qui se tient tapie au creux de la mémoire de la pupille? Imprégnés par le cinéma, tous se confrontent à un héritage ramifié et tortueux, s’appropriant et travaillant leurs influences.

Le film noir, le film documentaire, la poésie d’Antonioni, l’errance suspendue de Wim Wenders, le cinéma de Shangaï, Tarkovski, Kieslowski, tous ces motifs s’arrachent au flottement confus de la référence sous-jacente, pour s’articuler à l’imaginaire de Bruce Gilden, Abbas, Harry Gruyaert, Alec Soth, Patrick Zachmann, Gueorgui Pinkhassov, Mark Power.

Les photographies new-yorkaises de Bruce Gilden encadrent un écran où se succèdent des extraits de films noirs, de Samuel Fuller à Jules Dassin. Les contre-plongées, caractéristiques du genre, impriment leur touche inquiétante, dans les portraits noir et blanc de passants sans histoire.

Au revers de cette mythologie hollywoodienne, Abbas présente en miroir des photographies de la révolution iranienne, et des extraits de Paisa, où Rossellini filme l’affrontement avec un réalisme aussi vraisemblable que la photographie documentaire.

Pétrie de références cinématographiques, la photographie dite «documentaire» échappe ainsi à la mythologie de l’exactitude et de la fidélité au réel. L’objectif découpe et construit des mondes, projetant sur les événements, les personnes et les choses, un imaginaire où le vraisemblable règne en maître.
Les frontières entre fiction et réel se brouillent insensiblement, au bénéfice d’un regard où le monde prend forme.

Exposition L’Image d’après. Le Cinéma dans l’imaginaire de la photographie à la Cinémathèque française du 04 avril au 30 juillet 2007.

Abbas
Paisà de Roberto Rossellini (1946), 2007. Installation. Projection de film et de photographies.

Antoine d’Agata
Aka Ana, 2007. Installation. Projection de film et de photographies.

Bruce Gilden
Le Film noir américain des années 1940-50, 2007. Installation. Projection de film et de photographies.

Harry Gruyaert
Michelangelo Antonioni, 2007. Installation. Projection de film et de photographies.

Gilles Peress
Autour du livre d’Alain Resnais, Repérages (1974), 2007. Installation. Projection de film et de photographies.

Gueorgui Pinkhassov
Andrei Tarkovski, 2007. Installation. Projection de film et de photographies.

Mark Power
L’Amateur de Krzysztof Kieslowski (1979), Installation. Projection de film et de photographies.

Alec Soth
Au Fil du temps de Wim Wenders (1976), 2007. Installation. Projection de film et de photographies.

Donovan Wylie
Elephant d’Alan Clarke (1988), 2007. Installation. Projection de film et de photographies.

Patrick Zachmann
Le cinéma shanghaïen des années 30, 2007. Installation. Projection de film et de photographies.