Galerie Nelson-Freeman

ADRESSE

59 Rue Quincampoix 75004 Paris-4E-ArrondissementFrance

TELEPHONE

Tel. : 33 1 42 71 74 56Fax. : 33 1 42 71 74 58

METRO

Rambuteau Centre Georges Pompidou11
Les Halles4

HORAIRES

mardi
11:00 - - 19:00
mercredi
11:00 - - 19:00
jeudi
11:00 - - 19:00
vendredi
11:00 - - 19:00
samedi
11:00 - - 19:00

La Galerie Peter Freeman, Inc., anciennement nommée Galerie Nelson-Freeman, est une galerie d’art contemporain, à Paris. Peter Freeman, Inc. dispose actuellement de deux sites : la galerie new-yorkaise et la galerie parisienne, située près du Centre Georges Pompidou. Suite à un incendie dans le bâtiment adjacent (décembre 2013), la galerie parisienne est en travaux et temporairement fermée, pour une durée indéterminée. Dans l’ensemble, la Galerie Peter Freeman, Inc. défend des artistes contemporains internationaux confirmés. Elle s’engage aussi parfois auprès d’artistes émergents (sur la scène internationale).

De la Galerie Nelson à la Galerie Nelson-Freeman : la jeune création (Thomas Ruff, Thomas Schütte, Anne-Marie Schneider, Silvia Bächli…)

En 1982, Philip Nelson et Georges Verney-Carron fondent la Galerie Gaston/Nelson, à Villeurbanne. Elle se distingue par son intérêt porté à la jeune création allemande. Elle expose des artistes comme Thomas Ruff (portraits photographiques), Thomas Schütte et Harald Klingelhöller. En 1993, Philip Nelson ouvre la Galerie Nelson dans la rue Quicampoix, à Paris. Rue que le site parisien ne quittera plus, au fil de ses déménagements successifs. La galerie promeut la jeune scène contemporaine française, avec Anne-Marie Schneider, Didier Courbot et Guillaume Paris. D’origine américaine, Philip Nelson avait par ailleurs déjà noué des liens avec des artistes comme Joseph Kosuth, James Welling et Ken Lum. Ne cessant de s’agrandir au fil de la décennie 1995-2005, la Galerie Nelson confirme sa défense de la création contemporaine. Lorsque Philip Nelson (1956-2006) décède, La galerie est alors très active. Elle travaille avec des artistes comme Robert Filliou, Silvia Bächli, Jan Dibbets, Matt Mullican…

De la Galerie Nelson-Freeman à la Galerie Peter Freeman, Inc. : les émergences confirmées

Le décès de Nelson engendre alors un rapprochement entre la galerie et Peter Freeman : celle-ci devient la Galerie Nelson-Freeman (2006). Peter Freeman a entamé ses activités de marchand d’art en 1990, aux USA. Et c’est en 1998 qu’il ouvre sa propre galerie à New York : Peter Freeman, Inc. Il y expose et défend des artistes comme Silvia Bächli, Mel Bochner et Michael Heizer (Land Art). Soit un réseau proche de celui de Nelson. La Galerie Nelson-Freeman poursuit ainsi ses activités en cohérence avec cette double ligne éditoriale. 2013 marque le nouveau changement de nom. C’est la Galerie Peter Freeman, Inc., Paris qui organise l’exposition collective : « Push Pins in Elastic Spaces ». L’artiste-curateur Gabriel Kuri y propose des œuvres de Samuel Beckett, Bochner, Broodthaers, Mullican, Orozco… En raison des travaux parisiens, seul le site new-yorkais de la galerie Peter Freeman, Inc. est actuellement ouvert au public.