ART | EXPO

L’Heur

03 Avr - 08 Mai 2010
Vernissage le 03 Avr 2010

A travers ses installations, Claire Pollet interroge l’image, ce dont elle se constitue, mais plus encore notre manière de l’appréhender. Elle questionne le temps, un temps dégagé de toute causalité où l’origine et la fin semble pouvoir se confondre.

Claire Pollet
L’Heur

Claire Pollet est née en 1982, elle a reçu une formation en audiovisuel ainsi qu’aux Beaux-Arts de Nantes. Elle travaille actuellement à Tourcoing où elle poursuit son parcours en résidence au Fresnoy, studio national des arts contemporains.

Il s’agit d’un travail à propos de temps, rendre le temps visible, le découper en tranches, en instantanés simultanés. Des miroirs-métronomes réfléchissent le bleu crépusculaire, image des astres, temps suspendu, temps de la mélancolie

Machine infernale à l’équilibre minutieusement instable oscillant entre la chute et le rétablissement, entre le lâcher et le tenir. Jouant des symboles liés à la représentation de la mélancolie, « L’Heur » travaille l’image projetée, la «lumière trace».

Le sablier, dans la gravure ancienne, divisait le moment présent en deux parties égales. Autant de sable s’était écoulé dans le fond en verre qu’il en restait encore à passer, un monde équilibré en somme. Le mouvement du pendule semble aujourd’hui plus apte à représenter notre temps: oscillations, course folle d’un extrême à l’autre, une révolution mise à mal par l’attraction universelle.

Pour « L’Heur » un ciel d’un bleu crépusculaire se projète et se reflète. Les cinq balanciers alignés, mis en déséquilibre, renvoient des reflets démultipliés, à différentes échelles, à différents tempos. Les miroirs jouent des mesures de temps et d’espace. La lumière bleue se réfléchie, dessinant éclats et éclipses. Quelques mouvements pour rendre visible du temps.