PHOTO | EVENEMENT

L’Eté photographique 2007

21 Juil - 26 Août 2007

Pendant près d’un mois, l’Eté photographique de Lectoure propose aux visiteurs des regards singuliers sur le monde, des expositions dans des lieux atypiques répartis dans la ville.

Communiqué de presse
L’Eté photographique 2007

Dans les oeuvres qu’ils exposent à Lectoure, la plupart des artistes traitent de l’état du monde par l’emploi de différents médiums (photo, vidéo, peinture, dessin, son). Leurs démarches sont documentaires (Didier Lefèvre, Lucie B. et Pascal Rueff, Fatoumata Diabaté et Camille Millerand) ou métaphoriques, de constat ou de fiction, associant chez certains (Barbara Crane, Mirela Popa, Fatoumata Diabaté, Didier Lefèvre, Jérôme Sother) approches documentaire et autobiographique.
D’autres artistes (Eric Baudelaire, Aki Lumi, Bernard Rousseau), plutôt que de livrer une vision du monde, préfèrent mettre à jour les ressorts de sa représentation. Certaines oeuvres (Antonella Bussanich, Florence Carbonne, Barbara Crane, Yuki Onodera, Kenneth Josephson, Aki Lumi) métamorphosent la vision elle-même par des dispositifs qui créent une autre dimension.
Dans la diversité de leurs démarches, tous s’attaquent aux apparences, cherchent à « capter l’épaisseur des choses pour accéder à d’autres niveaux de réalité », comme l’écrit Evence Verdier à propos de Yuki Onodera. Lorsque certains (Bussanich, Josephson, Crane, Rousseau, Deguelle, Lumi, Onodera) font appel au miroir, explicitement ou non, c’est moins pour y lire un reflet que pour le traverser.

Les traits marquants de cette programmation sont, entre autres :
> les photos réalisées par Kenneth Josephson lors de résidences à Lectoure et Mulhouse en 2003 et 2004.. Ces paysages « mis en scène » dialogueront avec les photos de Barbara Crane, issue comme Josephson, de l’Art Institute de Chicago dans les années 60.
> la première exposition en France de l’ensemble de l’œuvre de Yuki Onodera, depuis ses premiers travaux en 1993.
> la présentation de Melting Point, série récente de Stéphane Couturier.
> l’hommage au photojournaliste Didier Lefèvre, récemment disparu.

Comme en 2006, des expositions, projections et installations seront accueillies par des lieux partenaires de l’Eté photographique : le salon Jeanine Biasolo, la bibliothèque municipale, le bar restaurant brocante Cigale é Fourmi. Les événements associés aux expositions de l’été lors du week-end d’inauguration, puis pendant la durée du festival (performances, expériences théâtrales, projections, conférences, rencontres, etc.) sont en cours de programmation.