LIVRES

L’Esthétique traversée. Psychanalyse, sémiotique et phénoménologie à l’œuvre

Le critique d’art et professeur d’esthétique Jacinto Lageira montre l’influence qu’ont pu exercer sur la perception artistique les trois grandes disciplines d’étude du comportement développées au XXe siècle que sont la psychanalyse, la sémiotique et la phénoménologie.

Information

Présentation
Jacinto Lageira
L’Esthétique traversée. Psychanalyse, sémiotique et phénoménologie à l’œuvre

Extrait :
« L’inconscient de l’œuvre », le « signe pictural », la « chair de l’œuvre » : autant de formules qui font désormais partie du vocabulaire issu des trois principales théories qui auront marqué le XXe siècle et profondément modifié notre approche de l’art et de ses œuvres, à savoir la psychanalyse, la sémiotique et la phénoménologie, nées presque simultanément. […]
Ces théories exerceront une influence croissante sur l’histoire de l’art, l’esthétique et la critique d’art, et, à l’approche des années 1950, les emprunts réciproques et les velléités dominatrices de certaines qui prétendent dépasser dialectiquement les autres et viser l’Aufhebung esthétique, les recoupements mais aussi les divergences se multiplient. Isolées ou couplées, pures ou hybrides, peut-on néanmoins estimer que leurs objets, leurs fonctions et leurs enjeux sont les mêmes ? C’est à la reconstruction critique de ces relations historiques et logiques entre ces disciplines, directement ou indirectement confrontées à certaines problématiques esthétiques, que s’attache cette étude.

Jacinto Lageira est maître de conférences habilité à diriger des recherches en esthétique à l’université de Paris I Panthéon-Sorbonne et critique d’art. Collaborateur régulier de la revue Parachute, il a publié à la Lettre volée L’Image du monde dans le corps du texte (2 tomes, 2003) et Miscellanées esthétiques (2006), et dirigé Du mot à l’image et du son au mot. Théories, manifestes, documents : une anthologie de 1897 à 2005 (Le Mot et le Reste).