ART | EXPO

Les produits fatals

20 Nov - 17 Jan 2015
Vernissage le 21 Nov 2014

Cette double exposition de Delphine Reist et Laurent Faulon reconstitue une chaîne de production imaginaire dans un mouvement de contamination. La proposition destinée au CAP Saint-Fons part des ressources et des techniques propres au lieu et à son contexte, en les brassant et en les manipulant sans préjuger des formes qui seront produites.

Communiqué de presse
Delphine Reist et Laurent Faulon

Les produits fatals

Le projet conçu par Delphine Reist et Laurent Faulon pour La BF15 et le CAP Saint-Fons, emprunte son titre, «Les produits fatals», à une terminologie propre à l’industrie. Désignant à travers elle les sous-produits qui apparaissent «fatalement» lors de la fabrication d’autres produits, cette double exposition reconstitue une chaîne de production imaginaire dans un mouvement de contamination.

Les deux espaces d’art sont reliés comme les deux extrémités de cette chaîne: d’un côté, l’ancien lieu marchand du centre ville occupé désormais par La BF15, et de l’autre, le contexte de production du CAP Saint-Fons, situé aux abords de la Vallée de la chimie, où l’on expérimente et met au point les matières premières qui composent les produits vendus au centre ville.

Sous ce même titre et en deux lieux, dans une démarche à la fois singulière et collective se contaminent les œuvres de deux artistes, et le contexte de deux espaces d’art contemporain, chacun devenant le «produit fatal» de l’autre.

«Nous tenterons l’expérience de radicaliser cet exercice d’équilibre en proposant deux expositions déséquilibrées: l’une tendue par une exigence d’expérimentation, l’autre tendue vers les attentes et les usages d’un milieu. Les deux propositions cherchent à se compléter mais aussi à se contredire, mettent à jour les logiques, mais également les illusions et les contradictions qui les portent.» (Delphine Reist et Laurent Faulon)

La proposition destinée au Centre d’Art Plastiques de Saint-Fons part des ressources propres au lieu et à son contexte, en les brassant et en les manipulant sans préjuger des formes qui seront produites. L’exposition se donne à voir comme le résultat d’une expérience et comme le produit des interactions générées par le «frottement» des éléments très hétérogènes qui composent ce contexte.

Outre les expositions et les espaces qui leur sont dévolus, les locaux du CAP de Saint-Fons abritent de nombreuses autres activités: une artothèque, des espaces d’accueil et de stockage, de vie et de travail, un atelier d’activités artistiques à destination des enfants…
Pour «Les produits fatals» tous ces espaces sont donnés à voir sur le même plan que les espaces de monstration habituels. L’exposition et les autres activités se déploient dans l’ensemble du lieu de sorte à rendre leurs limites floues: plutôt que de réaffirmer le statut de chaque chose, Delphine Reist et Laurent Faulon font en sorte que les éléments qui constituent cet environnement participent d’une dynamique générale et collective.

La Vallée de la chimie au bord de laquelle est situé le CAP leur fournit un certain nombre de matières premières et de techniques qui rentre dans la composition des œuvres exposées: PVC, silicone, mousse expansive, thermoformage, extrusion, etc.

Les habitants du quartier et les services techniques de la Ville sont également sollicités à travers une vaste collecte d’objets pour eux devenus inutiles ou encombrants que les artistes réintroduisent dans leurs œuvres.

Enfin, des danseurs Hip-Hop (association Mix of Styles) et un orchestre de Saint-Fons (L’Industrielle Harmonie) sont invités à travailler ensemble en collaboration avec Laurent Faulon pour produire, à l’occasion du vernissage, une intervention mêlant leurs compétences respectives.

=> Consultez l’Annonce Agenda de l’exposition «Les produits fatals» à la BF15.

Vernissage
Vendredi 21 novembre 2014 à 18h30

AUTRES EVENEMENTS ART