ART | EXPO

Les courtisanes

04 Avr - 10 Mai 2014
Vernissage le 03 Avr 2014

Après s’être consacré au genre du paysage, Olivier Masmonteil puise désormais dans l’histoire de la peinture, s’inspirant du travail des grands maîtres et se l’appropriant pour créer son propre style. Pour cette exposition, il présente une série de toiles citant certains tableaux majeurs de la collection du Musée des Beaux-Arts de Bordeaux.

Olivier Masmonteil
Les courtisanes

Artiste voyageur Olivier Masmonteil peint ce dont il se souvient, car il ne peint pas sur le motif, mais dans l’espace subjectif de son atelier.

Dans un premier temps et pendant plusieurs années, il s’est consacré au genre du paysage, le parcourant en tout point. Il parle lui-même de cette période comme d’un temps d’apprentissage nécessaire pour maîtriser toutes les problématiques de cette pratique. Il a appelé ce premier chapitre, «La possibilité de peindre».

Depuis deux ans, il a entamé un deuxième chapitre intitulé «Le plaisir de peindre». Cette fois-ci, l’idée est de travailler sur l’ampleur de la peinture.

Dans son œuvre, il puise dans l’histoire de la peinture et se l’approprie pour créer son propre style. Il s’inspire à la fois des grands maîtres de la peinture tel Ruysdael, Poussin, Gervex, etc., et également de ses propres voyages (il en est à son deuxième tour du monde). Il va même jusqu’à emprunter à l’esthétique des contes et des films d’animations.

Ce nouveau travail fait l’objet de son exposition bordelaise, pour laquelle il a réalisé spécialement une série de toiles, Les courtisanes, dans lesquelles il cite certains tableaux majeurs de la collection du Musée des Beaux-Arts de Bordeaux et notamment celle du peintre Gervex.