PHOTO | EXPO

Les cinq ans de la Fabrique du Regard. Voir l’espace public

17 Mai - 20 Mai 2013
Vernissage le 16 Mai 2013

Comment définir un espace public? Quels rôles l’image peut-elle jouer dans notre perception, nos comportements et usages des espaces publics? Si la notion d’espace renvoie à un territoire possiblement dévolu à l’action et à l’épanouissement de l’individu, la notion de public renvoie, elle, à un territoire régenté par l’État, la société, le collectif.

Raymond Depardon, Diane Dufour, Christine Vidal
Les cinq ans de la Fabrique du Regard. Voir l’espace public

Depuis septembre 2008, «La Fabrique du Regard», plateforme pédagogique du Bal, mène un travail en profondeur avec le public scolaire, issu d’établissements relevant pour la plupart d’éducation prioritaire. Mis en œuvre en collaboration avec 112 écoles élémentaires, collèges, lycées de treize académies, cinq programmes pilotes ont permis aux jeunes de penser le monde en images. L’objectif: former des regardeurs, actifs, concernés, conscients que l’image obéit à des codes, à des usages, qu’elle est avant tout un langage, une construction.

Cinq programmes ont été élaborés en étroite collaboration avec les équipes enseignantes, toutes disciplines confondues, et les acteurs du terrain dans lesquels ils s’inscrivent, dans le temps scolaire ou périscolaire. Chaque programme s’articule autour de trois axes: l’analyse de l’image; la découverte de ses contextes de production, diffusion, réception; la participation concrète à un projet collectif (film, journal, publication, affiche, etc.).

Pour la première fois depuis cinq ans, «La Fabrique du Regard» investira l’ensemble des espaces du Bal, afin d’affirmer l’inventivité des productions réalisées par les jeunes. Films, journaux, affiches, publications, performances, offriront autant de propositions pour « Voir l’espace public ».

Comment définir un espace public? Comment l’habiter? Quels rôles l’image peut-elle jouer dans notre perception, nos comportements et usages des espaces publics? Si la notion d’espace renvoie à un territoire possiblement dévolu à l’action et à l’épanouissement de l’individu, la notion de public renvoie, elle, à un territoire régenté par l’État, la société, le collectif. Ainsi, convoquer la notion d’espace public relève quelque peu du paradoxe. Au cours de cette année scolaire, dans le cadre des programmes «Regards croisés», «Mon Journal du Monde», «Mon œil!», «L’image en partage», les 2300 jeunes de «La Fabrique du Regard» ont interrogé l’image comme construction et langage, ont aiguisé leur regard, pour appréhender différemment l’espace public.

Vernissage
Jeudi 16 mai 2013