ART | EXPO

Les 50 ans du Goethe-Institut de Paris

01 Juin - 03 Juil 2012
Vernissage le 01 Juin 2012

Le Goethe-Institut de Paris fête 50 ans d’échanges franco-allemands. En 1962, ce lieu allait devenir l’endroit où découvrir les tendances actuelles de la scène culturelle allemande. À l’occasion de son anniversaire, il met artistiquement en scène ses archives, qui constituent ainsi le point de départ thématique de toute la programmation du jubilé.

Katja Kottmann, Pia Maria Martin, Martin von Frantzius, Anne-Lena Michel, Petra Köhle et Nicolas Vermot Petit-Outhenin, Matthias Schleifer, Phil Stumpf et Reynold, Raphaël Rueb, Wolf Biermann
Les 50 ans du Goethe-Institut de Paris

Archives. Un inventaire sans fin
Depuis son ouverture en 1962, le Goethe-Institut s’est efforcé d’enregistrer son activité à travers la constitution d’archives aussi bien administratives qu’audiovisuelles.
Sept artistes sont invités à investiguer ce matériel, explorant une mémoire en réalité plus erratique que linéaire. Depuis peu, certaines démarches artistiques s’inspirent en effet de l’enquête archivistique: il s’agit de décoder l’opacité du langage bureaucratique, de déchiffrer des systèmes de classement obsolètes, ou tout simplement de décrypter des supports devenus illisibles avec le temps.
Car les archives sont aussi une réserve de technologies en voie de disparition, une sorte de bulle archéologique recelant d’anciens tirages argentiques, des diapositives, des bandes magnétiques, des disquettes, télex, fax, etc.
Pourtant, dans leur diversité, jamais les archives ne sont exhaustives ou transparentes; sujettes au contraire à la dispersion, elles sont le fruit de tris, de pertes ou de sauvetages. Dans une optique de réparation, certains artistes s’appliquent à combler ces lacunes, quitte à basculer vers la reconstitution fictive, ou la production de (faux) documents.
D’autres pensent en amont, aux mécanismes sélectifs, autoritaires et arbitraires d’une histoire qui dissimule autant qu’elle ne révèle. Les photographies, films, installations et performances des sept artistes investissent le lieu, en écho à ses archives stockées au sous-sol et au grenier.
Catalogue écrit par Hélène Meisel, commissaire d’exposition et critique d’art qui prépare actuellement une thèse sur le thème «Archive et art»

Musique
Vendredi 1er juin, 19h
Performance des DJ Phil Stumpf et Reynold.

Film
Visiteurs, amis, élèves, (anciens) collaborateurs ont été conviés à raconter leur histoire personnelle avec le Goethe-Institut. La parole est laissée à ce qui est anecdotique, extraordinaire, important, critique. À partir des histoires les plus marquantes, le jeune cinéaste Raphaël Rueb, diplômé de la Fémis, a réalisé un film documentaire que le public aura l’occasion de voir durant toute la durée de l’exposition.

Audiobar
Durant ces cinq décennies, le Goethe-Institut de Paris n’a cessé d’être un lieu de débats, de conférences et de lectures. Dans le cadre du programme célébrant le jubilé du Goethe-Institut de Paris, le public pourra écouter les documents sonores les plus marquants, notamment les contributions de Max Horkheimer, Martin Walser, Günther Grass, Helmut Schmidt et Pina Bausch

Débat
Mercredi 30 mai, 20h
Avec Wolf Biermann et de nombreux autres invités.
Nous avons sélectionné quelques-uns des enregistrements conservés dans nos archives, que nous allons passer en revue avec certains des invités qui ont honoré le Goethe-Institut de leur présence au fil des années. Wolf Biermann sera des nôtres. D’autres éminentes personnalités seront également présentes, sur place, par téléphone ou par skype.
Avec des contributions de Martin Walser, Alexander Kluge, Erika Tophoven, Hélène Miard-Delacroix et Klaus-Peter Roos.