ART | CONFERENCE

L’encyclopédie des guerres

25 Sep - 11 Déc 2008

Jean-Yves Jouannais, assisté de Karine Lalloz, lira son ouvrage en train de s’écrire, de manière exhaustive, séance après séance. Seront projetés durant la lecture tous types d’illustrations : cartes, photographies, tableaux, extraits de films, actualités d’époque, dessins animés, vidéos d’artistes, etc.

Jean-Yves Jouannais
L’encyclopédie des guerres

Les Forums de société
Conférences-performances

Jean-Yves Jouannais a entrepris, voici deux ans, un chantier sans fin qu’il intitule « L’Encyclopédie des guerres ».

Il s’agit, selon lui, d’un projet d’écriture qui n’a pas l’ambition de devenir un livre, ou plutôt de l’écriture en public, sur scène, d’un ouvrage impossible.

Les Forums de société du Centre Pompidou ont voulu l’accompagner dans cette entreprise.

Cartes, photographies, tableaux, extraits de films, actualités d’époque, dessins animés, etc., seront requis à chacun de ces rendez-vous.

Première séance : Jeudi 25 septembre, 19h30, Petite salle, niveau -1

« Cela s’appelle, en toute modestie, « L’Encyclopédie des guerres ». C’est un livre en train de s’écrire, et qui va s’écrire en public, sur scène. L’usage commun implique que l’écriture d’un ouvrage soit motivée par un projet précis, le développement d’une théorie.

On suppose que le sujet préexiste à l’écrit, que le livre offre l’espace de sa démonstration. Or, il s’agit là de faire de l’essai le lieu d’élucidation de son prétexte même.

Une analyse spéculative en aveugle, centrée non pas sur l’énonciation d’une thèse, mais, centrifuge, sur la découverte de son amorce, sur la nomination de son prétexte.

Aussi, le principe de cette enquête est-il celui de la candeur, et sa méthode, l’idiotie.

C’est en amateur, en écrivain, ou plus précisément en personnage de roman, que j’aborde ce projet, collectionnant au fil de mes lectures, des bribes de phrases, des termes, des images, des légendes, des anecdotes, les réunissant en un impraticable et indéchiffrable cabinet de curiosités qui prend naturellement la forme d’une encyclopédie.

Une impossible « Encyclopédie des guerres », de « L’Iliade » à la Seconde Guerre mondiale. Je ne sais pas pourquoi “la guerre”, et encore moins pourquoi la guerre qui m’“intéresse” s’arrêterait en 1945.

« L’Encyclopédie des guerres » n’est pas censée commenter le phénomène de la guerre, mais m’expliquer à moi-même en quoi ce sujet me concerne. » J.-Y. Jouannais

Le jeudi 25 septembre 2008 : de « À l’ennemi (Tué ou Tombé) » à « Belligène » ; en passant, entre autres, par les entrées « Afflictions (sombres) », « Approximations », « Baleine », « Barbarisation ».

Jean-Yves Jouannais, assisté de Karine Lalloz, lira son ouvrage en train de s’écrire, de manière exhaustive, séance après séance. Seront projetés durant la lecture tous types d’illustrations : cartes, photographies, tableaux, extraits de films, actualités d’époque, dessins animés, vidéos d’artistes, etc. Cette lecture illustrée, comme une encyclopédie en pop up, s’apparente à une performance parce que chaque entrée est commentée en direct, critiquée, réécrite au fur et à mesure.

4 séances à l’automne 2008 à 19h30, en Petite salle
– 25 septembre
–  9 octobre
– 6 novembre
– 11 décembre

Entrée libre dans la mesure des places disponibles.