DANSE | SPECTACLE

Le moulin des tentations

05 Fév - 06 Fév 2016
Vernissage le 05 Fév 2016

Dans le cadre du festival Faits d’hiver, l’Atelier de Paris-Carolyn Carlson présente Le moulin des tentations, une chorégraphie pour cinq danseurs imaginée par Maxence Rey. Dans ce spectacle, la chorégraphe met en scène les fragilités humaines, l’homme et ses zones d’ombre, ses pulsions et excès.

Maxence Rey
Le moulin des tentations

Maxence Rey traque la monstruosité humaine, les zones troubles, l’étrangeté qui nous est propre, en créant des formes simples et dépouillées. Le moulin des tentations, quintet, est un tête-à-tête intime avec nos fantasmes, nos penchants sombres et secrets, nos pulsions de vie les plus libératoires, entre retenue, contenance, jaillissement et excès. Que se passe-t-il quand nos démons et monstres intérieurs affluent et se mettent à danser? Quelles tensions et quels dialogues entre ce qui nous contient et ce qui nous déborde? Les cinq interprètes, aux énergies et présences singulières, composent une galerie de personnages aux corps bruts, beaux et grotesques, à travers lesquels danse, souffle, voix et sonorités entêtantes se déploient. Fragiles dans leur exubérance, ils basculent dans le plaisir et l’ivresse de la danse en un joyeux jeu de formes et délires, libérant les corps et nous rendant d’autant plus vivants.

Maxence Rey

conception, chorégraphie: Maxence Rey
création et interprétation: Stéphane Fratti, Leïla Gaudin, Yoann Hourcade, Thomas Laroppe, Maxence Rey
Création lumière: Cyril Leclerc
création sonore: Bertrand Larrieu
scénographie: Frédérique de Montblanc
costumes: Sophie Hampe
regard extérieur: Leslie Mannès
développement-Production-Diffusion: Amelia Serrano

Repères biographiques
Avant de devenir chorégraphe à part entière en 2004, Maxence Rey est coordinatrice et programmatrice de la danse dans le lieu artistique Mains d’oeuvres à Saint-Ouen, pendant 4 ans. En tant qu’interprète, en corps et en voix, Maxence Rey est complice depuis 2004 de Nicole Mossoux et Patrick Bonté (Cie Mossoux-Bonté), Olivier Comte (Les Souffleurs-commandos poétiques), ou encore Séverine Delbosq (Cie L’Essoreuse).

Tout au long de son parcours, Maxence Rey approfondit son investigation corporelle en se formant au Qi Gong, art interne énergétique chinois, auprès de Laurence Cortadellas et de Jean-Michel Chomet (Zhi Rou Jia). En janvier 2010, elle fonde la compagnie Betula Lenta à Saint-Denis (93) et intègre sa pratique des arts énergétiques dans son cheminement artistique.

Elle interroge, dans ses pièces et toutes leurs extensions, notre condition d’être humain, l’essence de l’être, notre monstruosité latente. Elle travaille avec un souci permanent d’exploration, questionnant l’humain dans ses parts d’ombre et de lumière.

Elle crée le solo Les Bois de l’ombre en mars 2010, le trio féminin Sous ma peau en octobre 2012, dont la version courte remporte le 1er prix du jury du concours (re)connaissance en novembre 2013, et le trio Curiosités, autour de l’univers du peintre Jérôme Bosch, en mars 2014 dans le cadre du projet européen B-Project.

Informations
CDC Atelier de Paris-Carolyn Carlson
Vendredi 5 et samedi 6 février 2016, à 20h30
Durée: 60 minutes