ART | EXPO

Le mois du dessin contemporain

21 Mai - 19 Juil 2014
Vernissage le 21 Mai 2014

Cette exposition autour du dessin contemporain propose un panorama de graphismes sélectionnés auprès de six artistes représentés par la galerie ainsi que des œuvres de l’«artiste invité» Lionel Sabatté. Dans chaque salle, noirs, gris et blancs des œuvres se confrontent silencieux, et s’accordent pour énoncer l’humain et ses questionnements existentiels.

François Bard, Luc Detot, Mohamed Lekleti, Gwen Marseille, Michèle Robine, Vladimir Velickovic, Bernard Ouvrard, Lionel Sabatté
Le mois du dessin contemporain

Ce show propose un panorama de graphismes, choisis auprès de six artistes de la galerie: François Bard, Luc Detot, Gwen Marseille, Michèle Robine, Vladimir Velickovic, Bernard Ouvrard. A ceux là s’associent les dessins de Lionel Sabatté «artiste invité», que le public bordelais aura le plaisir de découvrir pour cette occasion.

Dans chaque salle, noirs, gris et blancs des œuvres — encre, fusain, mine de plomb, sur papier d’arche, carton, poudre de marbre… — se confrontent silencieux, et s’accordent, «bourdonnants», pour énoncer l’humain et ses questionnements.
En effet, des œuvres de François Bard — chronique à la fois poétique et incisive des désirs et des phantasmes de nos sociétés — à celles de Vladimir Velickovic — litanies douloureuses contant sans relâche la cruauté de l’homme pour l’homme — en passant par le chaos stigmatisé dans les dessins bouleversés de Mohamed Lekleti, ou encore les questionnements de être/ne pas être des visages aux yeux clos de Luc Detot, la complexité et la richesse des messages de chaque œuvre, nous amènent, pour chacune d’entre elles à de vraies réflexions sur des questions existentielles.

Une salle de la galerie est consacrée aux œuvres de Lionel Sabatté «artiste invité» de l’exposition. Crayons, tâches, traces, accompagnés de matières minérales — ciment, sable… — de matériaux de récupération — peaux mortes, cheveux, bouts d’ongles, poussières… — font de chacune des réalisations une œuvre à la fois poétique et profondément organique

Les œuvres de Lionel Sabatté racontent ses fascinations: celles pour le monde de la nature, l’eau, la terre, celles pour le monde animal, le monde végétal, ainsi que les marques de fragilité et d’éphémère que ces mondes portent en eux. Elles racontent également l’abîme de l’inconscient, habité de chimères que seul le rêve sait restituer, mi-bêtes mi-monstres, semblables à des existences imaginées, peuplant les fonds sous-marins.
«Ici la beauté et l’informe s’accouplent…».