ART | EXPO

Paracosme

20 Sep - 17 Nov 2019
Vernissage le 19 Sep 2019

L’exposition « Paracosme » au Fonds régional d’art contemporain Occitanie Montpellier présente une installation vidéo autour du médium cinématographique signée Le Gentil Garçon. Cette œuvre narrative engage non sans humour une réflexion sur l’origine des êtres, le langage et le statut des œuvres d’art.

L’exposition « Paracosme » au Frac Occitanie Montpellier dévoile une grande installation conçue par Le Gentil Garçon, une œuvre vidéo narrative qui s’inscrit dans la continuité des recherches de l’artiste autour du médium cinématographique et de son langage. Cette œuvre globale intitulée Paracosme donne à voir le processus de production d’un film dans son intégralité, en déployant dans l’espace d’exposition chacun de ses éléments : les décors, les personnages, les différents médiums.

Paracosme : une installation vidéo signée Le Gentil Garçon

L’installation Paracosme est construite à partir et autour de trois formes élémentaires : le triangle, le carré et le cercle. Elle nous plonge dans un monde parallèle où les êtres et les choses n’existent que sous l’apparence de ces trois formes. Le dispositif lui-même, qui consiste en une triple projection synchronisée, repose sur ces trois formes puisque les images des trois vidéos ont un format triangulaire, carré et circulaire. Le scénario de Paracosme repose sur un dialogue entre trois entités, chacune étant associée à une de ces trois formes élémentaires : un Rubick’s Cube sous sa version intelligence artificielle pour le carré, la pyramide de Khéops en marionnette pour le triangle et la lune telle qu’immortalisée par Méliès pour le cercle.

Le Gentil Garçon offre une réflexion sur le statut des œuvres d’art

Les trois écrans affirment la maîtrise physique et symbolique de l’espace au service de l’imagination créatrice. Ainsi l’œuvre Paracosme exprime-t-elle toute l’ambition du travail du Gentil Garçon pour qui la création artistique ne doit pas se contenter de générer des œuvres, mais doit créer un monde : elle n’est pas seulement un outil pour explorer le monde existant mais un moyen d’en construire un autre. Les personnages du film proposent quant à eux, par leurs discussions et interrogations, une réflexion sur l’origine du monde, sur le langage et sur le statut des œuvres d’art.