ART | EXPO

Le film et son double. Du film performatif. Séance 3

13 Oct - 13 Oct 2015
Vernissage le 13 Oct 2015

«Le film et son double. Du film performatif» est un cycle de conférences-performances conçu par Erik Bullot constituées d’une performance confiée à un artiste, et d’une conférence sur les enjeux du film performatif. Cette troisième séance du cycle réunit Thomas Clerc et Alexis Guillier.

Thomas Clerc, Alexis Guillier
Le film et son double. Du film performatif. Séance 3

L’exposition « Le film et son double. Du film performatif. Séance 3 », cycle de conférences-performances proposé par Erik Bullot, interroge l’hypothèse du «film performatif». La performance ou la conférence bonimentée peuvent-elles se substituer au film? Peut-on faire un film avec des mots? Ce format familier à de nombreux artistes induit des déplacements de la salle au musée, de l’image à la parole, de l’enregistrement au spectacle vivant. Chaque séance est l’occasion de programmer une double performance en croisant la parole d’artistes et de théoriciens en vue de tester la validité de l’hypothèse.

Programme
— Alexis Guillier, Twilight Zone, conférence illustrée, 60 min
Le projet Twilight Zone s’intéresse à l’accident survenu en 1982 sur le tournage du film homonyme, version cinématographique de la célèbre série Quatrième Dimension. Lors d’une scène dans un village vietnamien reconstitué, trois acteurs furent tués par un hélicoptère que les effets spéciaux avaient rendu incontrôlable.
Avec ce projet polymorphe en cours, Alexis Guillier explore les multiples ramifications de l’affaire, de la circulation des images de l’accident aux échos de la tragédie dans la culture populaire, l’industrie du cinéma et la justice. Lors de la soirée aux Laboratoires d’Aubervilliers, il présentera une conférence illustrée, tirée de ce projet.

— Thomas Clerc, Le plan le plus cher de l’histoire du cinéma français, conférence-performance, 45 min.