ART | EXPO

Langue héréditaire

26 Juin - 20 Sep 2015
Vernissage le 25 Juin 2015

Les œuvres de Lisa Oppenheim sont créées à partir d’images et de documents existants qu’elle s’approprie et transforme par le biais de différentes techniques historiques et contemporaines. En réinterprétant des images et des objets souvent trouvés sur Internet par la photographie, elle leur offre de nouvelles formes et de nouveaux contextes.

Lisa Oppenheim
Langue héréditaire

À l’occasion de sa réouverture, le Frac Champagne-Ardenne présente la toute première exposition personnelle en France de l’artiste américaine Lisa Oppenheim. Sa pratique artistique se situe dans la droite ligne de la photographie conceptuelle, des artistes de la «Pictures Generation» et du cinéma structuraliste américain. Elle s’intéresse tout particulièrement à l’histoire de la photographie et de ses pionniers, ainsi qu’à l’évolution de ses techniques au cours du temps.

Ses œuvres impliquent souvent une relation entre le processus photographique original de la photographie trouvée et celui que l’artiste instaure dans son utilisation de cette dernière. Une sorte d’exhumation photographique permettant au passé et au présent de s’informer l’un et l’autre.

Les photographies et vidéos de Lisa Oppenheim sont créées à partir d’images et de documents existants qu’elle s’approprie, retravaille et transforme par le biais de différentes techniques historiques et contemporaines. Son processus de travail trouve bien souvent sa source dans Internet où elle recherche des images et des objets qu’elle réinterprète photographiquement en utilisant à la fois des technologies analogues et numériques. De par cette approche, le processus devenant lui-même le matériau de base, l’artiste offre aux images photographiques de nouvelles formes et de nouveaux contextes.

Ces dix dernières années, elle a ainsi produit un corpus d’œuvres qui explore l’usage de l’image — d’histoire, d’actualité, documentaire… — dans nos sociétés contemporaines, une démarche que l’on pourrait qualifier d’«archéologie du temps et de la culture visuelle». Pour son exposition au Frac Champagne-Ardenne, Lisa Oppenheim présente un ensemble d’œuvres produites en collaboration avec la Kunstverein de Hamburg et la Kunstverein de Graz, ainsi qu’un film inédit, Growth Rings, et une ambitieuse installation photographique, tous deux produits spécifiquement par le Frac Champagne-Ardenne.

Une première monographie consacrée à son travail, intitulée Works 2003-2013 et coéditée par le Frac Champagne-Ardenne, la Kunstverein de Hamburg et la Kunstverein de Graz, vient d’être publiée par Sternberg Press.

Commissariat

Florence Derieux