ART | EXPO

La référence d’objet n’est pas définie à une instance d’objet

20 Nov - 17 Jan 2015
Vernissage le 19 Nov 2014

Quand des objets se retrouvent dans un espace d’exposition, les rapports initialement prévus s’avèrent aléatoires et soumis à la contingence des affects. Les affinités électives sont autant les paramètres d’une rencontre amoureuse que d’un agencement d’œuvres. Cette exposition collective conçue par Barbara Sirieix questionne ces rapports.

A Kassen, Neil Beloufa, Robert Breer, Jos de Gruyter & Harald Thys, Pierre Paulin, Sarah Tritz & Maxime Thieffine, Angharad Williams & Richard Sides
La référence d’objet n’est pas définie à une instance d’objet

« La référence d’objet n’est pas définie à une instance d’objet»: ce message d’erreur, rencontré au hasard des navigations sur Internet, similaire à un énoncé conceptuel, révèle une assimilation entre le langage philosophique et le langage technique informatique, la «programmation orientée objet».

Il sonne aussi comme un rendez-vous manqué, où les objets se redéfiniraient dans ce paradigme non plus seulement comme choses mais aussi comme comportements, états, affects.

Quand des objets se retrouvent dans un espace d’exposition, les rapports initialement prévus s’avèrent aléatoires et soumis à la contingence des affects. Les affinités électives sont autant les paramètres d’une rencontre amoureuse que d’un agencement d’œuvres.

L’exposition questionne ces rapports entre les objets, entre les artistes, entre les artistes et leurs objets, dans le contexte d’une économie globale qui use de l’affect comme valeur spéculative.