DANSE | SPECTACLES

LA Project

11 Mar - 11 Mar 2014
Vernissage le 11 Mar 2014

Benjamin Millepied débarque en France avec sa propre compagnie, LA Project. Au programme, une création de son directeur, Reflections, une reprise de l’exceptionnel Winterbranch de Merce Cunningham et Quintett, créé par William Forsythe au moment de la mort de sa femme.

Benjamin Millepied
LA Project

— Reflections
Près de cinquante ans après la première de Palais de Cristal, le ballet de George Balanchine inspiré par les joyaux de Van Cleef & Arpels, le célébre joaillier se distingue par une nouvelle collaboration exceptionnelle dans le monde de la danse. Premier volet d’une trilogie intitulée Gems, Reflections constitue le premier temps fort de la collaboration de Van Cleef & Arpels avec le L.A Dance Project et Benjamin Millepied.
Tout comme George Balanchine avait été ébloui par les pierres précieuses et leurs couleurs, Benjamin Millepied s’est laissé captiver par l’éclat des gemmes. Jeux de lumière, facettes démultipliées et arêtes étincelantes ont donné naissance à une nouvelle dynamique des corps. Cette création rend hommage aux reflets hypnotiques des pierres, sur une musique spécialement composée par David Lang. La conception de la scénographie et des costumes a été confiée à l’artiste américaine Barbara Kruger.

Chorégraphie Benjamin: Millepied
Avec 5 danseurs
Musique originale David Lang
Conception du visuel Barbara Kruger
Spectacle créé le 23 mai 2013 au Théâtre du Châtelet, Paris

— Winterbranch
Cette pièce historique du chorégraphe, Merce Cunningham, récemment disparu, fût créée le 21 mars 1964 à Hatford dans le Connecticut. Winterbranch a été présenté dans le monde entier pendant la tournée internationale de 1964. L’oeuvre est restée au répertoire jusqu’en 1976. Plus récemment elle a été remontée pour le Cunningham Repertory Group et donnée au Merce Cunningham Studio en novembre 2011. Merce Cunningham disait de cette création originale: «l’idée initiale de Winterbranch s’appuie sur la chute du corps et son redressement, les autres facteurs visuels sont venus après».
Le concept pour Winterbranch vient de ce que Cunningham mentionnait comme «des faits dans la danse». Deux de ces faits représentent effectivement l’acte de chute et à moins que l’on reste debout, l’acte ultérieur d’ascension. La danse commençait par Cunningham rampant lentement à travers la scène portant une torche électrique, suivi par des danseurs engageant une série de chutes, tant dans la lenteur que dans la rapidité, se regroupant pour chuter et se redresser ensemble comme un groupe cohésif. Cunningham a demandé à Rauschenberg de penser à l’éclairage comme si c’était la nuit, avec des phares de voiture éclairant les visages, évoquant une marche à pied le long d’une route sombre. Rauschenberg a
également paré les danseurs de survêtements, chaussures de tennis et peinture noire sous les yeux. La musique de Monte Young pour la pièce est intitulée Two Sounds, l’un des son correspondant au bruit de cendriers grattés contre un miroir et l’autre, à celui de morceaux de bois frottés contre un gong chinois.

Chorégraphie:
Merce Cunningham
Avec 6 danseurs.
Musique La Monte Young Two Sounds
Conception costumes, accessoires, lumière Robert Rauschenberg
Spectacle créé à Hartford, Connecticut le 21 mars 1964

— Quintett

Cette pièce de 1993, dans son austérité, semble un essai minimaliste, témoignant des modestes efforts pour se mouvoir. Conçue dans une période douloureuse pour William Forsythe, dont la compagne était emportée par un cancer, Quintett est une sorte de lettre d’adieu. Corps velléitaires, empêchés, fatigués, relâchés, entraînant maladresses, chutes, torsions pour s’étreindre quand même, se raccrocher au souffle de vie. De même que la voix éraillée reprend en boucle un air poignant, Jesus’ Blood Never Failed Me Yet, proposé par le compositeur britannique Gavin Bryars, la gestuelle se répète, à la recherche d’un élan d’énergie.

Chorégraphie: William Forsythe
Avec 5 danseurs solistes
Musique originale Gavin Bryars Jesus Blood never failed me yet
Spectacle créé le 9 octobre 1993 à Frankfurt am Main, Allemagne
Avec le soutien de Van Cleef & Arpels, Luma Foundation.