ART | CRITIQUE

La Parade des cannibales

PAlexandrine Dhainaut
@14 Jan 2010

Xavier Noiret-Thomé a comme une araignée au plafond. Elle hante sa peinture jusqu’à l’obsession. Figure de l’indésirable par excellence et symbole de la fête populaire d’Halloween, elle concentre les recherches de l'artiste sur le bon et le mauvais goût en peinture.

Xavier Noiret-Thomé est le peintre du baz-art. L’exposition personnelle qui lui est consacrée à la galerie des Filles du Calvaire est un joyeux micmac de techniques, de couleurs et de motifs qui déroute par autant d’associations diverses. Aussi à l’aise avec la bombe aérosol qu’avec la peinture, il varie les techniques, alternant les coulures comme dans Masters or Servants ou Link, les aplats comme dans Décomposition III, en passant par les lignes épaisses, directement appliquées sur la toile à la sortie du tube de peinture dans le grand monochrome Toile V.

Ses travaux se voient parfois agrémentés de quelques accessoires: le collage d’un œil dans Oiseau de paradigme, un miroir convexe ou des perles en plastique dans Sorcière, ou encore des pièces de monnaie dans Coins Painting I. Xavier Noiret-Thomé n’hésite pas non plus à convoquer visuellement des influences aussi hétéroclites que celles de Picasso, Leroy, ou Mondrian, passant de l’abstraction à la figuration au gré de ses envies (la majorité des œuvres date de 2009).

Le «grand écart» est un thème fréquemment utilisé lorsqu’on évoque sa pratique. Il apporte à ce medium historiquement chargé, peut-être le plus lourd à assumer, un peu de légèreté et de dérision. En cela, Xavier Noiret-Thomé se rapprocherait davantage du Pop Art dans l’utilisation récurrente de figures de bande dessinée ou de cartoons, comme Andy Warhol aimait à décliner des personnages populaires tels que Mickey Mouse. Ses personnages sont entourés de ballons (Mes deux ballons), arborent des nœuds papillons (Masters or Servants), des grandes savates (Link) ou un nez de clown (K.R.U.M.P). De même qu’il teinte ses œuvres d’une note de kitsch à travers l’utilisation d’objets du quotidien tels que le plumeau dans la sculpture monumentale Rhizome Sweet Home, la tapette à mouches dans L’Homme-Araignée, etc.

A cet égard, le titre de l’exposition — «La Parade des cannibales» — résume parfaitement l’ambivalence de l’oeuvre de Xavier Noiret-Thomé, qui se nourrit de l’histoire de l’art autant qu’il s’en amuse. Cet artiste a comme une araignée au plafond. Elle hante sa peinture jusqu’à l’obsession. Figure de l’indésirable par excellence et symbole de la fête populaire d’Halloween, elle concentre à elle seule les recherches de Xavier Noiret-Thomé sur ce qui est beau et ce qui ne l’est pas en peinture, ce qu’il est de bon goût de mettre ou pas (la présence de la sculpture de plumeaux, armes absolues de dépoussiérage, face à la toile d’araignée chromée n’est sans doute pas anodine). Son motif de prédilection est donc visuellement présent dans le petit format rose Sans titre ou dans le chrome argenté Toile V, ou indirectement, par l’omniprésence de la grille, du réseau, renvoyant évidemment à la toile d’araignée, comme dans Le Collectionneur ou Herse. Enfin, L’Homme-Araignée est une statuette de bronze pris au piège d’un maillage rigide, empalé de tapettes à mouches en forme de… toiles d’araignée ! Rien d’étonnant pour un peintre d’être obsédé par la toile, encore moins quand on s’appelle Xavier Noiret-Thomé…

Liste des œuvres
Xavier Noiret-Thomé

— Xavier Noiret-Thomé, Sans titre, 2009. Technique mixte sur toile. 30 x 30 cm
— Xavier Noiret-Thomé, Oiseau de paradigme, 2008-2009. Technique mixte sur toile. 250 x 200 cm
— Xavier Noiret-Thomé, Toile V, 2003. Technique mixte sur toile. 200 x 200 cm
— Xavier Noiret-Thomé, La Débâcle II, 2008-2009. Technique mixte sur toile. 250 x 200 cm
— Xavier Noiret-Thomé, Sorcière, 2009. Technique mixte sur toile. 30 x 30 cm
— Xavier Noiret-Thomé, Rhizome Sweet Home, 2009. Plastique, aluminium, ciment, plumeaux Pièce unique. 240 x 140 x 120 cm
— Xavier Noiret-Thomé, Masters or Servants, 2006. Technique mixte sur toile. 170 x 140 cm
— Xavier Noiret-Thomé, Caducus, 2006. 170 x140 cm. Technique mixte sur toile
— Xavier Noiret-Thomé, Le Collectionneur, 2009. Technique mixte sur toile. 170 x 140 cm
— Xavier Noiret-Thomé, Décomposition III, 2009. Technique mixte sur toile. 170 x 140 cm
— Xavier Noiret-Thomé, Mes deux ballons, 2009. Technique mixte sur toile. 170 x 140 cm
— Xavier Noiret-Thomé, Herse, 2008-2009. Technique mixte sur toile. 170 x 140 cm
— Xavier Noiret-Thomé, Kraken contre Kraken, 2006. Technique mixte sur toile. 170 x 140 cm
— Xavier Noiret-Thomé, K.R.U.M.P, 2008. Technique mixte sur toile. 170 x 140 cm
— Xavier Noiret-Thomé, L’Homme araignée, 2009. Sculpture africaine, bois, métal, tapette en plastique, moteur électrique. Pièce unique. 150 x 35 x 35 cm
— Xavier Noiret-Thomé, Link, 2009. Technique mixte sur toile. 200 x 150 cm
— Xavier Noiret-Thomé, Coins Painting I, 2009. Technique mixte sur toile. 30 x 25 cm
— Xavier Noiret-Thomé, Sans titre, 2009. Technique mixte sur toile. 30 x 30 cm
— Xavier Noiret-Thomé, Sans titre, 2009. Technique mixte sur toile. 30 x 30 cm