DANSE | SPECTACLE

La Mort & l’Extase

10 Fév - 11 Fév 2012

A la manière de certaines représentations chrétiennes, La Mort & l’Extase confronte Eros et Thanatos en un tableau vivant. Une trentaine d’interprètes affrontent nus l’ambivalence de l’extase, cet état de grâce né du refoulement de pulsions morbides et sexuelles, comme pour actualiser la passion de la chair.

Tatiana Julien
La Mort et l’Extase

Dans une conception sacrée, l’érotisme et la mort renversent l’édifice de la vie. Lieu de la transgression du meurtre ’’tu ne tueras point’’ et de la transgression de la sexualité ’’tu ne toucheras à la chair qu’en mariage’’, Georges Bataille explique qu’ils sont le seuil de l’interdit qui mène vers l’au delà. L’angoisse mortelle et l’angoisse sexuelle mènent à la volupté de l’être discontinu, à son éternité. La rencontre de la mort et l’extase prend sa véritable racine dans la croyance religieuse. Culte de la douleur, lieu de fascination artistique, icône d’adoration, la mort en religion est une extase de tous les temps et l’une des grandes créatrices de l’émotion.
Génie du paradoxe, la religion créée l’expression du plaisir et du pêché, de la souillure de l’extase, de la transe des douleurs, de la résignation de l’horreur. La mort est déclencheur de création, ’’sortir de soi’’, un aller vers la poésie.
« L’audace, l’ampleur et la crudité de cette entrée en matière suffisent à élever la pièce à un rare, même périlleux, niveau d’intensité. Nous sommes entrainé à un voyage aux enfers, une errance spectaculaire d’âmes en peine, damnées, sans but ni espoir, aux trajectoires perdues et circulaires». Guy Degeorges – Un soir ou un autre

Chorégraphie : Tatiana Julien
Chanteur-Interprète contre-ténor (Stabat Mater de Vivaldi): Rodrigo Ferreira
Danseurs-Interprètes: Ariane Derain, Rémy Derra, Amandine Etelage, Benjamin Forgues, Aurore Godfroy, Yoann Hourcade, Mai Ishiwata, Tatiana Julien, Joachim Maudet, Elodie Sicard
Performers- Intervenants: Lucille Besombes, Michalis Boliakis, Pierre-Nicolas Buisson, Marjorie Chene, Charlie Fouchier, Sophie Grappin Schmitt, Romain Mathieu, Jean Max Mayer, Michael Ohanessian, Camille Ollagnier, Marie Perruchet, Sylvain Riejou, Sabine Rivière, Alexandre Salcède, Zoë Salmon, Charlotte Schioler, Marie -Juliette Verga Créateur lumière: Sébastien Lefèbvre
Coproduction : ADDP, micadanses Paris / L’Échangeur de Fère-en-Tardenois – CDC de
Picardie / Centre Culturel Le Safran, Amiens. Avec l’aide de : micadanses-Paris /
L’Échangeur, Fère-en-Tardenois / Danse élargie-Musée de la danse, Rennes / Théâtre de la Ville, Paris / Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris / Théâtre Municipal de Sens-Les Synodales.

critique

La Mort et l’Extase