ART | EXPO

La mer vineuse

06 Fév - 30 Avr 2016
Vernissage le 06 Fév 2016

Le Cac Passerelle présente l’exposition «La mer vineuse» de l’artiste rennais Francis Raynaud. Refusant de se cantonner à une seule pratique, le plasticien Francis Raynaud s'exerce autant dans le dessin que dans la sculpture, dans la vidéo que dans la photographie ou encore l’installation.

Francis Raynaud
La mer vineuse

Les flots sur lesquels navigue Francis Raynaud seraient de vin, donc. «La mer vineuse» du jeune artiste est une invitation à l’ivresse, un voyage solitaire en eaux troubles. L’accrochage hirsute et généreux de l’exposition renvoie bel et bien l’idée d’une odyssée joyeuse éthylique, heureusement confuse. On plonge, en effet, dans un malstrom référentiel et sémiotique dans lequel se conjuguent, s’égarent et se confrontent des formes aussi hétéroclites: une cuve de récupération des eaux de pluie rehaussée d’une forme de cuivre, un triclinium antique bizarrement haut et dressé sur pattes ou encore une toile d’araignée en tôle découpée.

L’exposition «La mer vineuse»  est une plongée dans la matière au sens littéral du terme, dans le travail de sculpture, car Francis Raynaud revendique une posture de l’artiste touche-à-tout engagé, dans son corps et dans ses tripes, dans le geste qui fait forme. Pourtant, cette dernière est toujours mise en jeu dans un univers symbolique qui fonde un récit, résolument intime et ostensiblement viscéral. Il y a ainsi chez Francis Raynaud quelque chose d’attendrissant, qui fait sourire, mais on s’aperçoit bien vite que le voyage auquel l’artiste nous convie est bien plus périlleux qu’il n’y paraît de prime abord.

L’exposition prend alors un autre tournant et se transforme en une tragédie classique où protagonistes et décors s’engagent dans une danse hasardeuse. Ces œuvres iconoclastes deviennent poèmes-objets à l’apparente simplicité qui, dans leur multiplication goulue, construisent une complexité jubilatoire, une ivresse.

Repères biographiques
Né en 1984 à Clermont-Ferrand, Francis Raynaud vit et travaille à Rennes. Il a étudié à l’Ecole Supérieure d’Art de Clermont Métropole où il a obtenu son DNSEP (Diplôme national supérieur d’expression plastique) en 2010. Francis Raynaud est un plasticien protéiforme: dessin, sculpture, installation, intervention, vidéo, photographie. La sculpture joue un rôle important au sein de sa pratique qui l’amène à produire des installations de type organiques, abstraites et hybrides.

Vernissage
Vendredi 5 février 2016, à 18h