ART | EXPO

La masse grave

08 Sep - 20 Oct 2007

La nouvelle exposition de Daniel Firman s’articule autour de la notion physique du poids et de l’écrasement.

Daniel Firman
La masse grave

Lors de la chute libre d’un objet, deux masses sont convoquées « la masse grave » et la masse inerte. La première provoque la mise en mouvement sous l’effet de l’attraction gravitationnelle. La seconde, la masse inerte, résulte de l’impossibilité de l’objet à refreiner la vitesse de sa chute et d’éviter les conséquences du contact. C’est ce qui génère la déformation de l’objet.
Daniel firman propose un focus sur « la masse grave » en retenant cette sensation de mise en mouvement qui laisse présumer un contact ou une cassure de l’objet soumis à cette pression. Sur ce principe, Daniel Firman crée une sculpture comme la fiction d’un dérèglement produisant sur l’objet une transformation verticale. Les œuvres seront paradoxalement dessinées pour provoquer cette vision d’une inéluctable usure programmée des formes matérielles.
Cette exposition présente un ensemble de sculptures, d’un caractère plutôt minimal, qui aborde cette notion de mise en mouvement où chaque proposition évoque une mise en tension résultant d’une onde de choc. L’exposition suggère une vibration ondulatoire d’où coule une architecture du pli, un mouvement ascendant, comme la mise sur pause d’une résistance en cours.

Article sur l’exposition
Nous vous incitons à lire l’article rédigé par Maxime Thieffine sur cette exposition en cliquant sur le lien ci-dessous.

critique

La Masse grave.