LIVRES

La lutte avec l’ange

L’œuvre de Jean Revol nous parle d’instances diversement occultées qu’il met au jour et illumine en nous autant qu’en lui-même : la Mort, la Beauté et le Sacré, la Figure, le Destin et la Grâce, la Douleur et la Jubilation, l’«opéra fabuleux» de la Lumière.

Information

Présentation
Jean Revol
La lutte avec l’ange

Les grands dessins au fusain de Jean Revol sont impressionnants. La série de « La lutte avec l’Ange » et des « Chants et danses avec la mort » mettent en scène, comme une dramaturgie, les thèmes bibliques emblématiques de la condition humaine. La taille des dessins, certains monumentaux (130 x 160) accentue encore la force qui s’en dégage.

Né à Lyon le 4 mars 1929, Jean Revol est un autodidacte. Il a toujours dessiné et n’aborde la peinture qu’à l’âge de 17 ans. Peintre, il expose chez Alphonse Chave en 1949, chez Fachetti et Louis Carré en 1960 et en 1963 ; après un long séjour en Amérique, où il enseigne au Middleburg College et à l’Université d’Ottawa, d’importantes manifestations sont organisées autour de ses peintures et dessins par le musée de Lausanne – et à Vénissieux, Bruxelles, Paris…

Jean Revol est un de ceux, trop rares, qui maintiennent à travers nos mille formes d’aliénation la présence pénétrante de ce qu’on n’ose plus guère appeler l’humain. Entendons l’épaisseur existentielle, le terreau d’expérience intime, de pensée plus ou moins informulée, de représentations venues des lointains de l’inconscient et du trésor collectif de la culture, qui gît en chacun, que la plupart ignorent ou fuient, et qui est le milieu nourricier du poète et de l’artiste complet.