LIVRES | CATALOGUE

La ligne maîtresse

Alors qu'une exposition itinérante à travers la France est consacrée à l'oeuvre de Lajos Szalay, présentée du 17 janvier au 28 mars à l’Institut hongrois de Paris, du 5 avril au 30 juin au Musée Bernard Boesch à La Baule, et du 9 novembre au 12 janvier 2020 au Château de Courcelles à Montigny-lès-Metz, l'ouvrage La ligne maîtresse, catalogue de l'exposition, revient sur les créations du dessinateur hongrois où sa main virtuose raconte des histoires pleines de détails.

Information

  • @2019
  • \15€
  • E96 pages
  • ZReproductions couleur
  • 4français
  • ~30 x 21 cm

Développé à partir des années 1930, l’art de Lajos Szalay se caractérise par des travaux à l’encre servis par une grande maîtrise de la ligne. Au-delà de cet aspect dominant, on relève chez le dessinateur tout un éventail de ressources et de techniques. Certaines œuvres sont exécutées sans trop de minutie, le trait y est flottant. Dans d’autres au contraire, on devine le regard observateur et affûté de l’artiste, notamment dans ses travaux réalisés d’après nature.

Lajos Szalay, le père de toutes les lignes

En passant de la ligne claire qui se déploie progressivement au labyrinthe de traits qui, perçu dans son ensemble, devient comme diaphane, Lajos Szalay se révèle comme étant le père de toutes les lignes. Un talent atypique qui conduit jusqu’à aujourd’hui les historiens de l’art en Argentine, où Lajos Szalay vécut et enseigna pendant plus de dix ans, à distinguer les périodes « pré-Szalay » et « post-Szalay », tant fut grande son influence sur les jeunes dessinateurs de ce pays.