ART | EXPO

La Chapelle Fifteen, quinze ans de création contemporaine à Mayenne

14 Nov - 13 Déc 2015
Vernissage le 13 Nov 2015

Le Kiosque-la Chapelle des Calvairiennes fête ses quinze ans. Le centre d’art de Mayenne, dans le Pays de la Loire, marque le coup avec une exposition de cinquante artistes qui ont contribué à sa renommée et un catalogue ponctué d’entretiens qui reviennent sur l’histoire du lieu.

Wilfrid Alemendra, Antoine+Manuel, Jean-Baptiste Bernadet, Erwan Bouroulec, Julien Bousac, Nicolas Buffe, Vincent Carlier, Les Frères Chapuisat, Jacques Charlier, Florian Chevillard, David-Michael Clarke, Eric Croes, Jonas Delhaye, Georges Dupin, Georges Dussaud, Joris Favennec, Pierre Fraenkel, Charles Fréger, Vincent Godeau, Alexis Judic, Jules Julien, Julien Laforge, Briac Le Prêtre, Farida Le Suavé, David Lebreton, Jean-Yves Lebreton, François Marcadon, Maude Maris, Vincent Mauger, Delphine Pouillé, Atelier Polyhedre, Elisa Pône, Stéphane Protic, Tony Regazzoni, Pierre-Alexandre Rémy, Sylvie Réno, Carole Rivalin, Rubenimichi, Lionel Sabatté, Cyril Sancereau, Julien Salaud, Olivier Sevère, Super Terrain, Olivier Kosta Thefaine, Claire Tabouret, Charlotte Vitaioli
La Chapelle Fifteen

Pour ses quinze ans de création contemporaine, le Kiosque-la Chapelle des Calvairiennes publie une rétrospective au travers d’un catalogue riche en images et en témoignages. Comme un prolongement et loin d’une rétrospective, une exposition se tiendra en parallèle dans le lieu qui soutient la création contemporaine dans toute sa diversité et sa générosité, lors d’une soirée qui lancera à la fois le support papier mais aussi l’exposition éponyme.

«Chapelle Fifteen» n’entend pas faire qu’un bilan de ces quinze dernières années de création contemporaine. En accueillant une nouvelle fois les artistes qui lui ont permis de se construire une image forte dans l’univers de l’art contemporain, le centre d’art cherche à créer un événement qui révélera les cinquante artistes invités là où l’on ne les attend pas. Loin d’une rétrospective donc, «Chapelle Fifteen» présentera essentiellement de nouvelles pièces, parfois jamais sorties de l’atelier, jamais mises en lumière.

Prolongement de l’exposition, l’ouvrage intitulé La Chapelle Fifteen a été pensé et conçu pour être bien plus qu’un énième ouvrage sur un centre d’art. Fruit d’une collaboration entre le graphiste Florian Chevillard, qui connaît bien le centre d’art, et le Kiosque commanditaire de cette réalisation.

Ouvrage d’art dans les moindres détails d’impression, de formats, de choix de papier et d’emballage, où le goût de chacun est convoqué pour faire de cet objet un outil le plus qualitatif qui soit et le plus représentatif de ce qui s’est passé, de ce qui se passe et vers quoi nous allons. Une exposition est avant tout un souvenir d’images; le catalogue fonctionne sur le principe d’images comme un souvenir mental, avec un index comme une annexe pour les plus curieux.

Une multitude d’images viennent ponctuer les récits afin de mettre en lumière une activité économique, une activité de médiations et de formations au long cours, et surtout un centre d’art ouvert sur le monde et sur les gens qui vivent et font ce monde. Dix entretiens menés par Margaux Brun, reviennent et parlent de la Chapelle des Calvairiennes, du Kiosque qui en a la gestion, mais également de comment au fur et à mesure du temps le secteur des arts plastiques s’est installé dans le paysage local et national. Un travail de mémoire donc, pour mieux éclairer le travail en cours et celui à venir avec des cartes blanches inédites offertes aux artistes, critiques ou à des personnalités de la création contemporaine.