DANSE | SPECTACLE

Kudu

03 Avr - 05 Avr 2014
Vernissage le 03 Avr 2014

Les compositions du trompettiste Erik Truffaz se mêlent à la chorégraphie de Gregory Maqoma. Kudu, à la fois poétique et épique, douce et violente, calme et tempétueuse, est le résultat d’un travail étendu sur plus d’une année, débuté en Afrique du Sud en 2012 et présenté en première mondiale à Marseille en juillet 2013.

Gregory Maqoma
Kudu

Danse au Quai Branly
Cet hiver, le musée du quai Branly invite lors de 3 week-ends de danse, des artistes venus d’Indonésie, de Tunisie et d’Afrique du Sud ainsi que des artistes européens, pour des spectacles dans lesquels la musique structure et sert de support d’inspiration à la création chorégraphique. La musique d’Erik Truffaz Quartet rencontre les danseurs sud-africains de Gregory Maqoma; une partition contemporaine de gamelan donne vie aux recherches chorégraphiques de la compagnie néerlandaise LeineRoebana et mêle artistes indonésiens et néerlandais à la recherche d’un héritage partagé; le chant soufi inspire les frères Thabet, artistes belgo-tunisiens en équilibre entre danse et acrobatie.

Kudu. Création musique et danse de Gregory Maqoma, the Vuyani Dance Theater et Erik Truffaz Quartet
Gregory Maqoma, icône de la danse contemporaine africaine, et sa compagnie qui rassemble les danseurs les plus en vue d’Afrique du Sud, se sont unis avec le Erik Truffaz Quartet (Marcello Giuliani, Marc Erbetta, Erik Truffaz et Benoît Corboz), ensemble du trompettiste connu pour son habileté à mélanger des courants musicaux les plus divers.

Répondant à une nécessité commune, cette collaboration a offert aux artistes la possibilité de pousser plus loin encore l’introspection de leur art respectif, leur permettant d’approfondir, au-delà des cultures et des continents, les liens indissociables entre le mouvement des corps et les vibrations du son.

La rencontre entre Gregory Maqoma, les danseurs du Vuyani Dance Theater et le quartet d’Erik Truffaz sonne comme une promesse majeure.

Danseur, chorégraphe et pédagogue, Gregory Maqoma est considéré comme l’un des artistes les plus talentueux de la nouvelle génération en Afrique du Sud. Né à Johannesburg en 1973, il intègre la compagnie Moving into Dance, de Sylvia Glasser, créatrice qui a beaucoup fait pour l’échange entre les artistes de différentes cultures. En 1999, il fonde le Vuyani Dance Theater. Avec sa pièce Rhythm 1.2.3, il est élu chorégraphe de l’année 2000 par le Festival Dance Umbrella de Johannesburg.
La même année, il chorégraphie Rhythm Blues et collabore avec Faustin Linyekula. Il présente différentes pièces entre 2002 et 2005 au Centre National de la Danse (Pantin). On a également pu le voir dans l’éblouissant Variations for vibes, strings & pianos, chorégraphié par Akram Khan, à l’occasion du 70e anniversaire du compositeur Steve Reich, en 2006 à la Cité de la musique, avec le London Sinfonietta.

Artiste majeur de la scène jazz contemporaine, le trompettiste franco-suisse Erik Truffaz est un grand voyageur. D’une composition à l’autre, son quartet joue avec les genres : pop, funk, électro, rock, musiques du monde… Leur son prend toutes sortes de teintes et ravive ce que le jazz issu de la fusion offre de meilleur. Maîtrise du souffle, phrases planantes en hommage aux maîtres du genre comme Miles Davies ou Jon Hassel, sonorités étouffées, Erik Truffaz réveille toutes les couleurs et impose son style. Avec Marcello Giuliani à la basse, Marc Erbetta à la batterie et Benoît Corboz aux claviers, le quartet repousse les frontières du jazz et se hasarde sur d’autres territoires musicaux.

Informations
Jeudi 3 et samedi 5 avril 2014 à 20h
Dimanche 6 avril 2014 à 17h