ART | EXPO

Kinesis

03 Juin - 02 Juil 2016
Vernissage le 02 Juin 2016

L’exposition-projet «Kinesis» présente deux films du cinéaste Louis Henderson. La réflexion qu’ils engagent autour de la communauté afro-américaine et du colonialisme est le point de départ d’événements accueillis au sein de l’exposition. Chercheurs, artistes, cinéastes, activistes et visiteurs sont invités à poursuivre l’analyse de Louis Henderson.

L’exposition «Kinesis» présentée à l’espace Khiasma est plus qu’une simple exposition. Elle est un projet développé à partir de deux films récents du cinéaste Louis Henderson: Black Code/Code Noir réalisé en 2015 et The Sea is History réalisé en 2016.

Le premier s’intéresse aux fondements d’Internet, aux codes informatiques qui le sous-tendent pour analyser comment les algorithmes participent au contrôle social et politique de la communauté afro-américaine aux Etats-Unis. Le second, présenté dans une version de travail, retourne à la source de la modernité coloniale: Louis Henderson emmène sa caméra en République Dominicaine et à Haïti, sur le lieu précis où Christophe Colomb posa le pied en 1492.

L’exposition «Kinesis» est constituée de ces deux films mis en relation mais aussi de l’espace entre eux. Conçue comme un lieu de recherche, elle accueillera pendant un mois une multitude d’événements qui prendront leur source dans les œuvres de Louis Henderson.

Parmi ces événements, les Black Code Sessions inviteront des chercheurs, artistes, cinéastes et activistes à échanger leurs vues autour du film Black Code/Code Noir. La réflexion qu’engage ce dernier sera un terreau à partir duquel émergeront de nouveaux développements. Louis Henderson mettra également à la disposition des intervenants et des visiteurs ses sources d’inspiration: textes, documents, musique… L’exposition-projet devient ainsi un espace de travail où nous sommes aussi conviés à participer au questionnement amorcé par Louis Henderson.

Tous les autres événements qui se dérouleront dans l’enceinte de l’exposition «Kinesis» obéiront à la même volonté de construire collectivement une critique du récit proposé par Louis Henderson. Ils nous inviteront également à reconsidérer notre rapport aux nouvelles technologies de l’information.