LIVRES

Kiefer s’attaque à la matière

Expliquer aux enfants les différentes étapes de réalisation d’une œuvre. Le texte, très illustré, décrit les travaux récents d’Anselm Kiefer : études des procédés et explications des choix (matière, titre, sujet, etc.) de l’artiste. Un principe pédagogique attractif malgré une mise en page et des couleurs plutôt ternes.

— Éditeurs : Éditions du Regard, Paris / Scérén-Cndp, Paris
— Collection : L’atelier
— Année : 2002
— Format : 21 x 27 cm
— Illustrations : nombreuses, en couleurs et en noir et blanc
— Pages : 32
— Langue : français
— ISBN : 2-84105-146-3
— Prix : 10 €

Kiefer s’attaque à la matière
par Nadine Coleno (extrait, pp. 7-11)

Anseim Kiefer est Allemand, mais il a choisi de vivre en France, à Barjac, dans une immense maison-atelier où il peut créer des œuvres de dimensions impressionnantes et conserver une incroyable quantité de matériaux qui composeront ses tableaux et ses livres. Dehors, devant l’atelier, des œuvres attendent d’être terminées, elles le seront dans quelques jours… ou dans quelques années.

Des livres, on en trouve dans les librairies, dans les bibliothèques, dans les écoles, ils permettent de partager des idées, des connaissances, des histoires, des images, car tous sont imprimés à de multiples exemplaires semblables. Mais ceux d’Anselm Kiefer sont bien différents, chaque exemplaire est une œuvre d’art unique.
Son premier livre, il l’a réalisé à l’âge de 9 ans. Il en avait inventé l’histoire, l’avait écrite à la main, il avait peint les illustrations, relié les pages, décoré la couverture.

Il a depuis créé beaucoup de tableaux et de livres. Les uns et les autres lui permettent, chacun à leur manière, de transmettre un peu de sa mémoire, de son histoire, de ce qu’il aime, l’effraie, l’amuse ou l’intéresse.
Ce livre et ce tableau nous parlent de la même chose, des étoiles.
Les pages du livre sont emplies de roses peintes sur le plomb. Chacune d’entre elles symbolise une étoile, à côté Anselm Kiefer a inscrit son âge, la distance à laquelle elle se trouve de la terre. Le tableau s’intitule Chaque plante a une étoile correspondante dans le ciel, lui aussi est fait de plomb, de fleurs peintes et de plantes trempées dans le plâtre. Le tableau est immense, il mesure 3,36 mètres de long, quant au livre, on disparaît entre ses pages. Tous nos sens réagissent de manières très différentes face à une œuvre selon qu’elle est petite ou grande, et si nos sensations diffèrent, nos pensées aussi.

Ces œuvres imposantes nécessitent temps et réflexion, mais également de l’espace, des matériaux et l’aide d’assistants qui travaillent quotidiennement avec Anselm Kiefer. En fait, plus qu’un simple atelier, nous avons découvert une véritable petite fabrique. Dans cette ancienne « magnanerie » où l’on élevait les vers à soie, on coud, on colle, on développe des photos, on coule des métaux, on trie, on conserve, on répertorie, on entasse…
Les voûtes, ces immenses caves, voûtées comme leur nom l’indique, sont hantées… par des chats qui veillent sur des centaines de boîtes métalliques étiquetées qui renferment des plantes séchées, du métal, des graines, des jouets, des animaux naturalisés, des tissus, des objets de toutes sortes et tout cela dans des quantités industrielles.

(Texte publié avec l’aimable autorisation des éditions du Regard)