ART

Keep Watching the Sky

PRaphaël Brunel
@21 Nov 2008

Au pays des apparitions les plus insolites, Jugnet + Clairet dissèquent l’imaginaire lié à un paysage, réalisant ainsi des images identifiables d’objets non-identifiables.

 

Anne-Marie Jugnet et Alain Clairet vivent et travaillent ensemble depuis 1997, c’est ainsi que ce couple d’artistes se présente et se définit comme entité créative bicéphale. Après avoir parcourus le sud des Etats-Unis de motel en motel en s’intéressant au passage de l’image à la lumière, ils s’installent dans le décor de leur rêve américain, à Santa Fe au Nouveau Mexique. Lumière vibratoire et ambiance désertique garanties. Loin d’être un trou perdu, Santa Fe constitue le premier marché d’art contemporain du pays après New York. Il s’agit bien moins ici de dresser le portrait touristique de la ville que de comprendre les conditions d’émergence des œuvres récentes de Jugnet + Clairet : un paysage, une lumière, un dynamisme artistique. Et aussi du mystère, car le Nouveau Mexique est le territoire des projets secrets et des manifestations paranormales. Ainsi à Los Alamos, le projet Manhattan déboucha sur la création de la Bombe A et quelques kilomètres plus loin, Roswell reste le théâtre d’un âpre débat sur une manifestation extra-terrestre dans la région et la confiscation des informations par l’armée.

Jugnet + Clairet s’emparent de l’iconographie et des mythologies populaires nées de ces événements. Ils utilisent notamment une série de documents piochés dans la presse ou à la télévision qui tente de prouver l’existence des Ovnis ou témoigne des tests sur l’arme nucléaire. Ils réalisent ainsi une très belle série d’aquarelles représentant l’explosion atomique. Grâce à un papier anti-absorbant, l’eau stagne et acquiert une rare matérialité qui reproduit bien l’attirance ambiguë que l’on peut éprouver à la vue d’une image de champignon atomique. D’une autre manière, ces peintures prolongent le travail entamé par Jugnet + Clairet sur le ciel en 2006 avec la réalisation de Nuages en marbre blanc.

Le ciel est également en question avec les Flying Saucers, ces ovnis aperçus dans le ciel du Nouveau-Mexique, pris en photos ou filmés. Un ciel qui, cette fois, évoque un ailleurs, un au-delà, un prolongement de notre imagination et, qui sait, de notre réalité. Une forme floue, sombre, se découpe sur un fond bleu. On la reconnait au premier regard : une soucoupe volante s’éloignant vers les étoiles. La technique picturale par projection utilisée par le couple d’artistes donne un aspect granuleux aux tableaux qui retranscrit la qualité généralement médiocre des photos d’ovnis. La même technique est utilisée pour les Creatures, nos charmants homologues d’une autre planète. Avant de les peindre, Jugnet + Clairet ont agrandi par informatique des formes censées représenter des extraterrestres. Il en résulte une silhouette mouvante, incomplète mais qui dirige notre imaginaire tout droit sur la piste des petits hommes verts.

Notre imagination a été forgée par ces images et ces nombreux témoignages qui sèment le trouble dans notre vision nombriliste des choses : sommes-nous les seuls dans l’univers ? Il s’est passé quelque chose de louche à Roswell, mais quoi ? Tous les curieux, les crédules, les scientifiques sans solutions, les fans de X-Files et les âmes pures touchés par la formidable amitié qui lie Elliot et E.T se sont laissés envahir par le doute, avec amusement ou sérieux. Au pays des apparitions les plus insolites, Jugnet + Clairet dissèquent l’imaginaire et les fantasmes liés à un paysage, réalisant ainsi des images identifiables d’objets non-identifiables.

.

Anne-Marie Jugnet et Alain Clairet:

— Série Mushroom Cloud, 2007. Aquarelle sur polypropylène. 50,9 x 66,2 cm.

— Série Rock PaintingLes idées, 2008. Acrylique sur toile. 92,7 x 123,8 cm.

— Série Flying Saucer, 2008. Acrylique sur toile. 116,8 x 218,4 cm.

— Série Creature, 2008. Acrylique sur toile. 218,4 x 116,8 cm.