DESIGN | EXPO

Just think about it | NEOTU, 1985-2001

01 Juin - 22 Juin 2021
Vernissage le 03 Juin 2021

« Just think about it! » : voilà ce que disait Pierre Staudenmeyer aux visiteurs des expositions de Néotù, la galerie de mobilier contemporain qu’il a co-fondée en 1984. La Galerie Mouvements Modernes met en regard les créations de ses années Néotù avec celles de cinq peintres contemporains. 

Mouvements Modernes présentera en juin l’exposition « Just think about it », titre hommage à son créateur Pierre Staudenmeyer, l’une des figures incontournables du design de la fin du XXe siècle. Vingt ans après le terme de l’aventure Néotù, Sophie Mainier-Jullerot, collaboratrice du célèbre marchand, qui lui a succédé dès 2008 à la direction de la galerie, propose une filiation entre le mobilier édité par la galerie Néotù et l’œuvre picturale d’artistes d’aujourd’hui, tels que Yannick Bernede, Daniela Busarello, Aurélie Galois, Alice Grenier Nebout et Vanessa Seward.

« Just think about it » : la vision de Pierre Staudenmeyer

« Les meubles occupent un terrain humble sur le territoire de l’art à cause de leur implacable appartenance à la fonctionnalité et pourtant, par là-même, ils ont un pouvoir que les œuvres d’art n’ont pas », estimait Pierre Staudenmeyer. Le mobilier contemporain présenté par la galerie Néotù ambitionne ainsi d’opérer une « rematérialisation de l’art » en ancrant l’esthétique dans l’utilité et la beauté dans la proximité. Cette vision du design français va à rebours des formes et des matériaux de l’époque : elle prône un savoir-faire artisanal contre les productions industrielles, une exubérance formelle au lieu de l’austérité métallique. Avant tout, c’est l’étonnement qui est visé par des agencements inattendus de meubles et d’objets, devant lesquels le spectateur est conduit à réfléchir.

Pierre Staudenmeyer avait un regard sur la création, sans frontières ni barrières, qui lui permettait d’écrire les histoires des objets, de constituer des ensembles, de créer de nouvelles relations entre les formes et les images avec le souhait de rompre avec la primauté d’un genre sur un autre. L’exposition « Just Think about it » propose de nouveau au public une expérience sensible d’une conversation entre peinture et meuble ; dialogues esthétiques, émotionnels, cognitifs entre le volume de l’objet et la représentation de l’image.

« Just think about it » : un mobilier qui interroge

C’est en découvrant le projet de la Chaise longue Pi de Martin Szekely que Pierre Staudenmeyer et son associé Gérard Dalmon – tous deux venus au design par l’art et la psychanalyse – auraient lancé : « C’est néo-néo-néo tout !». Dans la foulée naît leur galerie, Néotù, en 1984 – seule Galerie de mobilier contemporain en France à produire en séries limitées. Elle a exposé les travaux de designers, d’architectes et d’artistes de renommée internationale, tels que Martin Szekely, Garouste & Bonetti, Kristian Gavoille, Pucci de Rossi, Borek Sipek, Dan Friedman ou encore Jasper Morisson.

Les formes et les matériaux rigoureusement au service de la fonction des pièces tel que la Table basse Pi de Martin Szekely, contrastent avec ceux, tout en courbes et en bois de bouleau, du Bureau plywood de Jasper Morrison. Les créations de style éclectique du duo français Garouste & Bonetti, tel que le Lit beaux rêves et le Cabinet rhinocéros, semblent empreints d’un imaginaire médiéval. Ils partagent l’univers des contes de fées des peintures d’Aurélie Galois.