DANSE | SPECTACLE

June Events. Cesser d’être un

08 Juin - 09 Juin 2016
Vernissage le 08 Juin 2016

Le Bal, partenaire du festival June Events, présente Cesser d’être un, une performance dansée par Marika Rizzi à l’intérieur d’une installation conçue par l’artiste Laurent Goldring.

Laurent Goldring, Marika Rizzi
June Events. Cesser d’être un

Dans le cadre du festival June Events, Le Bal présente Cesser d’être un, une création de Laurent Goldring et Marika Rizzi. Cesser d’être un est un projet aux confins de la sculpture et de la performance dans lequel Marika Rizzi évolue à l’intérieur d’une sculpture tissée par l’artiste Laurent Goldring. Autour du corps de la danseuse s’entrecroisent une multitude de fils blancs qui forment comme un labyrinthe de galeries aériennes. Prise au piège dans cette sorte de toile d’araignée monumentale, Marika Rizzi y effectue une série de mouvements en apesanteur. Cette performance offre au public de surprenantes images puisque le corps de la danseuse se trouve fragmenté par les découpes optiques du tissage.

Née à Milan, Marika Rizzi se forme à la danse classique puis à la danse moderne. En 1991, elle passe du temps à New York où elle se familiarise avec la danse de Martha Graham. Résidant à Paris depuis 1992, elle approfondit la technique contemporaine et s’oriente vers les pratiques de composition instantanée et de contact improvisation. Marika Rizzi collabore à de nombreux projets chorégraphiques et vidéo et est régulièrement invitée à intervenir dans des universités. Elle prépare actuellement un diplôme d’université «Techniques du corps et monde du soin», sous la direction d’Isabelle Ginot, à l’université de Paris VIII.

Né en 1957 à Paris, Laurent Goldring étudie la philosophie avant de se réorienter vers les arts visuels. Son travail photographique et vidéo, toujours en lien avec le monde de la danse, l’amène à collaborer régulièrement à des créations chorégraphiques. La matière première du travail de Laurent Goldring est le corps. Il photographie et filme, en noir et blanc, un ou plusieurs corps dénudés, contorsionnés, esquissant des mouvements infimes tels la contraction d’un muscle ou la légère torsion d’un membre. A travers son œuvre, Laurent Goldring interroge l’image du corps et engage une réflexion sur l’histoire de sa représentation.

Informations
Mercredi 8 et jeudi 9 juin 2016: 20h