ART | EXPO

Josephine Meckseper

09 Mar - 26 Mai 2019

L’exposition consacrée à Josephine Meckseper au Frac des Pays de la Loire de Carquefou et à la HAB Galerie de Nantes, présente des œuvres réalisées au cours des quinze dernières années : des installations, sculptures, vidéos, photographies et tableaux qui explorent la rhétorique des pouvoirs politiques et économiques et le déclin de la société de consommation. Ces pièces sont présentées en écho avec une sélection d’œuvres de la collection du Frac signées Becky Beaskey, Sherrie Levine, Jack Pierson ou encore Michel Gerson.

L’exposition « Josephine Meckseper » se décline sur deux sites : au Frac des Pays de la Loire, à Carquefou, et à la HAB Galerie, à Nantes. Première présentation de l’œuvre de l’artiste allemande dans une institution française, cette double exposition réunit des installations, sculptures, vidéos, photographies et tableaux qu’elle a réalisés au cours des quinze dernières années. A la fois artiste et commissaire, Josephine Meckeseper présente ici ses travaux en regard d’une sélection d’œuvres issues de la collection du Frac des Pays de la Loire. Ces œuvres, majoritairement signées par des femmes, de Becky Beaskey et Lili Dujourie, à Corita Kent et Martha Rosler, sont intégrées dans ses propres dispositifs de présentation.

Josephine Meckseper met en lumière la rhétorique des pouvoirs politiques et économiques

La pratique de Josephine Meckseper se nourrit de l’actualité et explore en particulier la représentation et la rhétorique utilisés par les pouvoirs, qu’ils soient politiques ou économiques. Des engagements politiques familiaux, ainsi que le contexte social de Los Angeles où elle a effectué ses études au début des années 1990, alors que se déroulaient de sanglantes émeutes suite à l’acquittement de policiers qui avaient violenté un jeune afro-américain, ont eu une forte influence sur son travail.

Les photographies, films et installations de Josephine Meckseper comportent de façon récurrente des images de révoltes urbaines. Ainsi le film March for Peace, Justice and Democraty, 29/04/06 documente-t-il les manifestations qui ont eu lieu en 2006 à New York contre la guerre en Irak, tandis qu’une autre série de photographies montre les manifestations qui se sont déroulées à Berlin. Ces clichés se détournent du traitement médiatique classique en isolant des personnages et des éléments, tels ces tracts gisant au sol, symbole de révoltes au pouvoir restreint.

La société de consommation mise à distance par Josephine Meckseper

Présentées sous forme de vitrine, plusieurs installations comme Verbraucherzentrale et Bright Bay Cars / Gratis rassemblent des traces matérielles de nos pratiques quotidiennes : en les plaçant ainsi derrière des parois vitrées, Joséphine Meckseper nous invitent à analyser avec distance la mesure nos existences. L’installation Sabotage on Auto Assembly Line to Slow it Down reprend les codes esthétiques de concessionnaires automobiles et intègre par la vidéo 0% Down diffusée en son sein des films publicitaires de voitures, véhiculant leur image de puissance, d’invulnérabilité et de luxe. Joséphine Meckseper suggère ainsi, dans le contexte de la crise financière de 2008 et de la faillite de General Motors en 2009, les liens entre industrie militaire et industrie automobile.