ART | EXPO

Joan Jonas

08 Juin - 28 Sep 2005

Les oeuvres de la cinéaste, vidéaste, performeuse, sculpteure et dessinatrice dialoguent avec celles d’artistes plus jeunes qu’elle a rencontrés. Cet aller-retour permet de poser la question de l’héritage artistique et de la transmission : qu’en est-il de l’utilisation de la vidéo aujourd’hui ? quelle place a la performance ? quel est l’engagement politique des artistes qui ont aujourd’hui 25 ou 30 ans ? la question de la place de la femme est-elle encore d’actualité ?

Joan Jonas
Joan Jonas

Cinéaste, vidéaste, performeuse, sculpteur et dessinatrice, Joan Jonas est l’une des plus importantes artistes femmes aux Etats-Unis dont l’œuvre est aujourd’hui présente dans les plus prestigieuses collections muséales parmi lesquelles le Moma (NY) et le Stedelijk Museum (Amsterdam).
Connue pour son travail sculptural, Joan Jonas développe à partir de la fin des années 60 une réflexion autour de la performance, fortement influencée par le Judson Dance Theater (Lucinda Childs et Yvonne Rainer). Réalisées en intérieur et en extérieur, dans des galeries, des théâtres ou des lofts, ses performances utilisent très tôt l’élément cinématographique, puis vidéo, pour donner l’illusion d’une profondeur spatiale, jouer avec l’idée de direct, de différé et bousculer la perception du public. Pionnière dans ce type de démarche, elle juxtapose et mêle son, mouvement et images pour faire apparaître des objets multiformes telle une  » sorcière électronique  » comme elle aime à se qualifier.

Entamée il y a plus de 30 ans, l’oeuvre de Joan Jonas surprend par sa contemporanéité tant formelle que conceptuelle, par son avant-gardisme serions-nous même tenter de dire. Trop mal connue en France, il nous a semblé essentiel d’inviter, en collaboration avec le Jeu de paume – site Sully et le studio@Yvon Lambert, Joan Jonas au Plateau – Frac Ile-de-France quelques mois après son exposition remarquée au Queens Museum de New York.

Au Plateau, loin de vouloir consacrer une rétrospective à cette artiste, nous avons pensé plus judicieux de questionner son parcours en le mettant en dialogue avec des travaux d’artistes plus jeunes (Narda Fabiola Alvarado, Sung Hwan Kim, David Maljkovic et Seth Price) qu’elle a pu rencontrer dans des écoles aux Etats-Unis et en Europe. A la fois curatrice et artiste, Joan Jonas envisage cette exposition comme un moyen de poser d’emblée la question de l’héritage artistique et de la transmission : qu’en est-il de l’utilisation de la vidéo aujourd’hui ? quelle place a la performance ? quel est l’engagement politique des artistes qui ont aujourd’hui 25 ou 30 ans ? la question de la place de la femme est-elle encore d’actualité ?

Par un jeu d’aller-retour entre l’oeuvre de Joan Jonas et celles des artistes invités, le visiteur découvre des travaux emblématiques de cette grande artiste américaine (Mirage, 1976-2000 ; la série My new theatre 1997-1999) et des travaux d’artistes étrangers qui n’ont, pour la plupart, jamais exposé en France.

En écho à cette exposition, le Jeu de paume – Site Sully présente du 8 juin au 18 septembre une sélection d’œuvres retraçant le parcours de l’artiste des années 60 à aujourd’hui (Wind, 1968 ; Organic Honey’s Visual telepathy, Organic Honey’s Vertical Roll, 1972 – 1994) et le studio@Yvon Lambert des œuvres récentes du 28 mai au 30 juillet.
Chaque année, le Plateau proposera à un artiste d’être curateur de sa propre exposition en faisant dialoguer son œuvre avec celles d’autres artistes qu’il aura choisi.