DESIGN | EXPO COLLECTIVE

Jeunes Pousses

09 Sep - 29 Oct 2011
Vernissage le 08 Oct 2011

Deux ans après la première édition de l'exposition de «Jeunes Pousses», ToolsGalerie propose pour la seconde fois une vitrine à de jeunes designers. Ils sont au nombre de six, d'origines et de formations différentes.

Communiqué de presse
Maelan Delambre, Geoffroy Gillant, Amba Molly, Vincent Loiret, Yuya Ushida, Dimitris Stamatakis.
Jeunes Pousses

Cette exposition s’inscrit dans la logique de prospection et de promotion de la galerie depuis sa création en 2004. L’objectif est triple: éditer des objets ou du mobilier de designers qui n’ont jamais exposé leur travail dans le cadre d’une galerie, permettre à ces jeunes talents d’avoir une meilleure visibilité vis à vis du monde industriel, et enfin développer une collaboration future avec la galerie.

Recherches sur la forme et dessin, travail conceptuel ou intuitif, plaisir de jouer avec les matériaux, les registres des designers sont multiples mais cet éclectisme assumé a pour point commun le souci pour la galerie de présenter des projets singuliers, innovants, et maîtrisés techniquement;
Les céramiques sont des pièces uniques; les autres pièces présentées seront éditées entre cinq et quinze exemplaires selon les projets.

A vingt-quatre ans, Maelan Delambre, présente une table console, Serif, dont l’ambition est de conserver lisible son origine industrielle, ses racines nourries de l’univers de la mécanique de précision, tout en conservant la touche artisanale liée au travail de la main où chaque détail est investi d’une idée forte et d’une élégance intemporelle.

L’applique 2084 de Geoffroy Gillant utilise le fil comme «élément structurel du luminaire», pour «obtenir un éclairage modulable soulignant des notions de tension et de légèreté». Composée de deux néons fluos, l’applique est manipulable grâce à l’emploi total du fil électrique, qui rentre directement en compte dans l’esthétique et le dessin de l’objet.
Le jeune designer propose également Akse, une étagère réinterprétant «l’image de la hache plantée sur le rondin de bois, symbole de la domination de l’Homme sur l’élément nature», où matériaux synthétiques et naturels se confrontent à travers des procès simples (découpe, incision, pliage).

Jeu d’assemblage, d’hybridation, Amba Molly expose quinze pièces en céramiques issues de sa série Mitoses.
Partant de quatre produits issus du mondes industriels et traditionnels (bouteille en plastique, pichet à huile en terre, broc Tupperware, et carfe en verre), elle a divisé systématiquement les moules pour les recomposer en soixante nouvelles formes. Ainsi, aux « quatre étapes de la division, les produits se remixent, et progressivement, une nouvelle famille, dotée d’un nouvel ADN apparaît».

Vincent Loiret a imaginé à partir de l’univers de l’atelier, un établi-bureau et ses accessoires, Outils, qui jouent avec les limites de la fonctionnalité.
Ludique, ces objets interrogent les gestes et comportements qu’ils peuvent générer, invitation à expérimenter, inventer, pervertir les usages. Le bureau est ainsi constellé de trous, qui empêchent d’écrire mais permettent le passage de fils d’ordinateurs…

Sofa_XXXX de Yuya Ushida est construit à partir de quatre différentes longueurs de baguettes en bambou d’anneaux et de joints. C’est la répétition du motif, leur assemblage, qui donnent la force et la beauté immatérielle de la pièce. Sofa _XXXX peut se contracter et ressembler à un fagot, se métamorphoser en siège, petit sofa ou… jouer les divas de salons en adoptant des formes sculpturales.

Enfin, le designer grec Dimitris Stamatakis présente la version définitive de Lighthouse, lampadaire électronique en verre borosilicate et érable naturel vernis, édité par la Tools galerie.

critique

Jeunes Pousses