DANSE | FESTIVAL

Jet Lag 4. Déambulation en intérieur brut

23 Mai - 25 Mai 2013
Vernissage le 23 Mai 2013

Comment déplacer votre regard, vous emporter vers un ailleurs, voir la danse différemment avec d’autres formes, d’autres rencontres artistiques… Avec la complicité de Maxence Rey et Françoise Tartinville, «Jet Lag 4» propose de découvrir autrement l’espace du théâtre.

Françoise Tartinville, Diemo Schwarz, Ianis Lallemand, Marguerite Lantz, Olivier Guglielmi, Nicolas Deletoille, Nathalie Collantes, Sébastien Roux, Orchestre national de création, Trio les coupeurs de tête
Jet Lag 4. Déambulation en intérieur brut

Carte Blanche à Françoise Tartinville
La compagnie Atmen vous invite à dérouler le fil du masculin et à partager le travail d’artistes aux univers multiples et foisonnants réunis autour d’une même sensibilité artistique.
À travers déambulations et présentations, le public est convié tour à tour à une performance dansée par la compagnie Atmen, à un coup de théâtre vif et burlesque avec le Théâtre de la Bernache/Théâtre de L’Orange, à une performance plastique de Marguerite Lantz qui vous expliquera comment réaliser un arc-en-ciel d’appartement, d’un travail d’improvisation danse et son à partir d’extraits d’entretiens avec Jacqueline Robinson par Nathalie Collantes et pour finir, chaque soir un concert différent: une séance d’écoute allongée par Sébastien Roux, l’Onceim un grand ensemble de musique contemporaine avec 26 musiciens et Les coupeurs de tête, trio électroacoustique.

Programmation:
1) Diemo Schwarz, Ianis Lallemand, Marguerite Lantz, Françoise Tartinville

Exposition, installation sonore et vidéo
Du 23 au 25 mai 2013.

2) Marguerite Lantz, Technicolor ou comment réaliser un arc-en-ciel d’appartement
Performance. 15 min
Du 23 au 25 mai 2013 à 20h30

«Je m’intéresse à la mise en lumière du processus de fabrication des images (la forme picturale, mais aussi le mythe, le symbole), leur surgissement à travers un travail de réappropriation qui se situe au croisement de la vidéo, du décor de cinéma et de la performance. Mais aussi à la météo. Aux phénomènes météorologiques. Et particulièrement aux arcs-en-ciel, qui m’ont fascinée plus que tout depuis petite fille, derrière lesquels je cours encore sans jamais les rattraper.
Je vous propose une méthode assez simple pour en fabriquer un vous-même à la maison.»

3) Olivier Guglielmi, Nicolas Deletoille, L’extase blanche resort…
Théâtre, performance. 15 min
Du 23 au 25 mai 2013 à 20h30

Dernière collaboration d’Olivier Guglielmi et de Nicolas Deletoille, L’Extase Blanche Resort…Vie et Mort(s) de Saint-Grabbas Ta Couche poursuit leur recherche autour de la figure de l’autre et de son inscription dans l’espace commun.
Traditionnellement «l’autre» existe sous diverses figures, la femme, l’idiot, le fou, l’homosexuel, le sauvage, l’étranger, le délinquant…
Comment faire place à l’autre, qui, à l’image de la vie, surgit, échappe? Comment le dire cet autre qui n’est jamais «ça»? C’est impossible. Il faudrait le dire «autrement». Gomorrhiser, dans son testament, indique une piste: «suivre les lignes du désir». C’est dire que l’autre ne se récite pas, il s’invente.
Cette invention, quiproquos, digressions, coq-à-l’âne, affairement jubilatoire, constituent les aventures de ce spectacle aux formes nécessairement immatures.
Ces formes, nourries de l’esthétique du Jardin des Délices de Bosch et inspirées par une lecture religieuse du grand Rabelais articulent un espace burlesque que nous souhaitons régi par les lois de l’hospitalité.

«C’est pour la disparition ?
Si vous voulez bien m’ suivre…»

4) Françoise Tartinville, Polder #2
Danse. 30 min
Du 23 au 25 mai 2013 à 20h30

La compagnie Atmen a choisi de développer des formes performatives, intitulées Polders, issues des ses créations. Ici les danseurs Fabien Almakiewicz et Cyril Geeroms, accompagnés sur scène du musicien Frédéric Blondy, jouent au milieu du public. Ils viennent à sa rencontre pour partager au plus près leurs ressentis, leurs états de corps jouant de micro-mouvements et de sauts/élans menant jusqu’à la transe. Le spectateur est alors immergé dans le mouvement dansé.

5) Nathalie Collantes, Mise en ligne 2
Danse, performance. 15 min
Le 24 mai 2013 à 20h30

Avant la création du double projet La mémoire courte (projet chorégraphique) et Le projet Robinson (projet de création d’un site internet), chorégraphie et site internet, l’équipe en révèle des aspects particuliers. Il s’agit ici d’un travail d’improvisation danse et son à partir d’extraits d’entretiens avec Jacqueline Robinson.

6) Sébastien Roux, Séance d’écoute de nouvelles
Concert. 35 min
Le 23 mai 2013 à 20h30

Proposition radiophonique en trois chapitres d’après La Légende de Saint Julien l’Hospitalier de Gustave Flaubert. Cette pièce s’inscrit dans le cadre des traductions, projet qui consiste à utiliser une œuvre préexistante comme partition d’une nouvelle réalisation sonore.

7) Orchestre national de création
Concert. 35 min
Le 24 mai 2013 à 20h30

L’Orchestre National de Création, Expérimentation et d’Improvisation Musicale (ONCEIM) est un grand ensemble d’improvisateurs qui a pour ambition d’être à la fois un moteur de création et d’innovation musicale mais aussi une plate-forme artistique et humaine pouvant engendrer et fédérer de nouvelles initiatives.

8) Trio les coupeurs de tête
Concert. 35 min
Le 25 mai 2013 à 20h30

Les coupeurs de tête, créé depuis plus de 4 ans, est un trio électroacoustique de musique post-improvisée démembrant les sons réels et de synthèse, constitué de Cyril Touzé (guitare, clarinette, effets, mini-disc), Jac Pochat (saxophone, grelots) et Diemo Schwarz (CataRT + contrôleurs gestuels). Il se produit en public dans des lieux souvent improbables de musique underground et dans les quelques lieux connus de l’agglomération parisienne pour les musiques actuelles.