ART | EXPO

Jérémie Setton

04 Mar - 16 Mar 2013
Vernissage le 04 Mar 2013

Dans son travail pictural, Jérémie Setton explore les champs de la réalité et de la représentation. S’appuyant plastiquement sur l’ombre –qui est, pour lui, le trait d’union entre espace pictural et espace réel–, il joue sur les couleurs, insuffle étrange et merveilleux dans le banal, pour questionner les images et créer des espaces déambulatoires.

Jérémie Setton

«Jérémie Setton délie les images du monde. Son acte de peindre cible une restitution de la vision par-delà l’abord de la première vue. Dématérialisées au fur et à mesure qu’il les matérialise, ses figurations entretiennent une manière d’enquête sur les profondeurs du visible.

Le choix de ses thèmes iconographiques concentre une multiplicité de relations intelligibles. Leur simplicité apparente ouvre un espace de complexités significatives. Ses cadrages serrés, presque impérieux, intensifient les manifestations du réel. Ils invitent le vertige à participer au regard pour plonger dans une expérience inédite du perceptible…» Maxime H. Pascal

«La pratique picturale de Jérémie Setton se fonde sur une approche hypersensible de la lumière et de la couleur. Sa peinture, qui rencontre l’installation, s’attache à vriller notre perception des formes ou des espaces.

Travaillant à la frontière du visible et l’invisible, elle provoque souvent une impression d’étrangeté, quelque-chose comme le sentiment d’un infime déplacement d’abord indéfinissable. Contrariant les intensités lumineuses en nuançant avec une parfaite justesse les valeurs chromatiques de surfaces colorées et en les mettant sous une simple lumière artificielle, sa peinture transforme les volumes et fait immanquablement basculer le spectateur dans un entre-deux monde où l’objet et sa représentation semblent se confondre. Le volume devient totalement plan, les ombres disparaissent.

Jérémie Setton utilise les outils traditionnels de la peinture (couleur, lumière, texture…) pour redéfinir le médium pictural et l’inscrire dans un contexte déterminé. Ce faisant, l’artiste agit sur l’espace réel du regardeur, il appelle alors l’expérience sensorielle du tableau et/ou de l’environnement.» Guillaume Mansart, Documents d’artistes.