ART | EXPO

Jef Geys

11 Sep - 24 Oct 2015
Vernissage le 11 Sep 2015

Poursuivant une série initiée dans le parc du musée de Middelheim en 1999, Jef Geys reprend des dessins à la plume inspirés par des gravures érotiques du début du XVIIIème auxquels il a accolé des logos de marques populaires de la mode, de la chimie ou du luxe, en les associant à des plantes présentées sous forme d’herbier.

Jef Geys
Jef Geys

Depuis plus d’une cinquantaine d’années, Jef Geys construit son œuvre sur la remise en jeu permanente de l’art et de sa définition. Refusant tout autant la sacralisation de l’art que la reproduction de ses œuvres dans les catalogues, il choisi d’éditer son propre journal — Kempens Informatieblad — pour accompagner chacune de ses expositions depuis 1971.

Dans cette exposition, Jef Geys propose de poursuivre une série initiée dans le parc du musée de Middelheim en 1999. L’artiste avait alors disséminé sur des panneaux de bois, de délicats dessins à la plume inspirés par des gravures érotiques du début du XVIIIème auxquels étaient associés des logos de marques populaires de la mode, la chimie, le luxe, le voyage, l’alimentaire… Pour le catalogue de l’exposition chaque dessin était référencé et titré par le nom d’une fleur cueillie dans le jardin. Elles composent aujourd’hui un herbier et complètent chaque dessin original sous forme de diptyque.

La sémantique du végétal fait régulièrement apparition dans sa production, à l’image de Quadra Medicinale, son installation conçue spécialement pour le pavillon belge de la biennale de Venise en 2009 et pour laquelle il avait demandé à quatre personnes vivant dans des métropoles de référencer les plantes sauvages apparaissant dans leur environnement immédiat.

Ici, la sémantique du végétal s’invite à travers une peinture de sachet de graines Chou de Bruxelles (Sanda) et vient compléter un éphéméride ritualisé depuis 1962 proposant une large variété telles que «Viola Alpina (Reuze Alpenviola/Pensée géante des Alpes)», «Oeillet d’Inde Légion d’honneur (Tagetes patula nana/afrikanen Erekruis)», et autres «belles de jour»…

Jef Geys est né en 1934 à Leopoldsburg. Il vit et travaille à Balen, Belgique.

Vernissage
Vendredi 11 septembre 2015