ART | EXPO

Jardin de lune

30 Mai - 30 Sep 2008
Vernissage le 30 Mai 2008

Gerda Steiner et Jörg Lenzlinger donnent naissance à une installation organique nichée au coeur de la Mine d’argent "Gabe Gottes" de Sainte-Marie-aux-Mines. Ils y parodient le végétal et proposent des jardins luxuriants où naturel et artificiel se croisent, évoquant ainsi la structuration interne du corps humain.

Gerda Steiner et Jörg Lenzlinger
Le Jardin de lune

Intervention artistique dans la mine d’argent « Gabe Gottes » à Sainte-Marie-aux-Mines (Alsace).
La nuit règne toujours dans le « Jardin de lune » sous terre. Les mondes du sommeil et du rêve poussent dans l’obscurité. Ils produisent des voyages fantastiques, qui peuvent conduire à une fertile folie.

De même que la lune reflète la nuit la lumière du soleil, l’argent fait miroiter son environnement. Les souvenirs et la réflexion sont notre cerveau d’argent. La mémoire reproduit les choses.

Après la visite du « Jardin de lune », les rêves se rencontrent sur le compost de la régénération. Nous sommes à la veille d’une invasion d’escargots en argent…

Les artistes Gerda Steiner et Jörg Lenzlinger ont été chargés en 2006 par l’Agence culturelle / Frac Alsace de produire une étude détaillée pour une intervention artistique au coeur de la Mine d’argent « Gabe Gottes » à Sainte-Marie-aux-Mines (Haut-Rhin).

Cette étude a donné le jour au projet « Le Jardin de lune » qui s’est concrétisé au mois de mai 2007 par une résidence des artistes, d’une durée de deux semaines, dans la Vallée de Sainte-Marie-aux-Mines.

Inauguré dans le cadre de la septième édition du Festival de musique et de cinéma « C’est dans la Vallée » le 31 mai 2007 (www.cestdanslavallee.com), « Le Jardin de lune » permet depuis un travail régulier de sensibilisation.

Il témoigne ainsi d’une rencontre exemplaire entre l’exigence d’un projet artistique, les missions institutionnelles de soutien à la création et d’aménagement culturel du territoire, et la qualité de la relation avec chacun des partenaires impliqués.

L’univers de Gerda Steiner et Jörg Lenzlinger parodie le végétal et propose des jardins luxuriants et délicats où naturel et artificiel se croisent. Ils ont investi les lieux avec des objets et des matériaux divers aux nuances blanches, argentées et transparentes, qui sont amenés à subir une transformation dont le principe est une composante même de l’oeuvre.

En créant un cheminement évoquant la structuration interne du corps humain, ils abordent la mine comme un organisme où s’entrecroisent des réseaux de circulation, comme une exubérante métaphore de la biodiversité, faite de forêts légères et ramifiées semblables à l’imagination humaine.

Lieu

Mine d’argent « Gabe Gottes » à Sainte-Marie-aux-Mines.

À prévoir
Pull chaud et chaussettes, pantalon conseillé (casques, cirés et bottes fournis).

Site de Gerda Steiner et Jörg Lenzlinger
http://www.steinerlenzlinger.ch