ART | EXPO

Rue des Industrialiques

19 Fév - 21 Fév 2020
Vernissage le 19 Fév 2020

L’exposition « Rue des Industrialiques » à Paris permet de découvrir la peinture abstraite du Slovaque Ján Vasilko qui explore les multiples possibilités des lignes, de l'horizontalité et de la verticalité. A la manière d’un musicien se lançant dans l’improvisation, Ján Vasilko compose avec les motifs et les accidents pour atteindre une nouvelle frontière de l’abstraction.

L’exposition « Rue des Industrialiques » présente pour la première fois à Paris les peintures de l’artiste slovaque Ján Vasilko. Curatée par Anna Sutorova, ancienne étudiante MBA qui a suivi la formation Master in Art and Cultural Management de l’IESA, cette exposition dévoile les résultats des recherches menées par Ján Vasilko autour des possibilités qu’offrent l’horizontalité et la verticalité.

« Rue des Industrialiques » : Ján Vasilko

Actuellement en résidence à la Cité internationale des arts, à Paris, Ján Vasilko y développe une série de peintures que l’on peut rapprocher de l’œuvre des suprématistes du début du XXe siècle et des peintres abstraits des années 1950 et 1960. Ján Vasilko partage avec eux une véritable fascination pour les formes, les lignes et leurs possibilités. Malgré les motifs connus qu’elles évoquent, cartes, éléments naturels ou encore mire de télévision, les peintures abstraites de Ján Vasilko ne visent aucune représentation.

La ligne, motif central de la peinture de Ján Vasilko

La ligne, en tant que forme élémentaire et limite ultime de toutes les autres, est le motif central de la peinture de Ján Vasilko. La nature des lignes et leur potentiel sont minutieusement observés puis elles sont comme classifiées par rassemblements en groupes, en grappes et en structures. Les ruptures entre les lignes, qu’elles soient intentionnelles ou dues au hasard, jouent également un rôle important car elles rythment les compositions. A la manière d’un compositeur, le peintre utilise des motifs abstraits et les organise en regroupements et espaces intermédiaires, comparables aux intervalles de silence.

Adresse de l’exposition: 4, rue Moret. 75011 Paris (mercredi-samedi, de 14h-19h)