ART | EXPO

I’ve heard about ****

07 Juil - 09 Oct 2005
Vernissage le 06 Juil 2005

l’agence d’architectes R&Sie propose un projet d’une ville utopique qui se constitue à travers des scénarios multiples et s’élabore sur des principes de croissances aléatoires et d’inachèvement. La constitution physique de sa forme rend visible la structure politique de la communauté. Une réflexion sur la vie politique, sociale, écologique, biologique, topologique d’une cité.

Communiqué de presse
François Roche
Stéphanie LavauxJean Navarro
Benoît Durandin
I’ve heard about ****
«I’ve heard about ****» est le projet d’une fiction urbaine : l’agence R&Sie propose un projet de ville utopique qui se constitue à travers des scénarios multiples. Cette architecture fractale, faite de sécrétions contingentes, s’assimile à un parasite vivant, comme le polype d’un massif corallien. Elle s’élabore sur des principes de croissances aléatoires et d’inachèvement.
La constitution physique de sa forme rend visible la structure politique de la communauté. Le réseau proliférant «corallien» se constitue à la fois à partir de matières importées mais aussi de matières recyclées, synthétisées, polymérisées, issues des espèces animales et végétales qu’il abrite. Il met en place des modes d’échanges, de flux, de veinage sur un mode anthroposophique.
«I’ve heard about» assume et construit l’hypothèse d’une « fragilité sociale en mouvement». Son développement est à la fois lié à des négociations de proximité, de voisinage, ainsi qu’à des contraintes collectives.
Les matières constitutives des lieux d’habitation se nécrosent par parties tous les 10 ans afin d’éviter la permanence de leur occupation liée au sentiment de propriété individuelle.
« I’ve heard about » n’éradique pas la ville pré-éxistante mais se sédimente à celle-ci (New-Babylon de Constant)…

R&Sien
L’agence d’architectes R&Sie … & Benoit Durandin composée de François Roche, Stéphanie Lavaux et Jean Navarro. «Faire avec pour en faire moins», témoigne chez R&Sie… d’une volonté de développer une expérience critique à l’intérieur de l’architecture, qui opère une mutation de ses paramètres contextuels.

Des scénarios d’hybridation, de greffe, de clonage, de morphings, donnent lieu à des transformations perpétuelles de l’architecture, où s’abolissent les polarités objet/sujet, objet/territoire.

Expérimentale et inventive, l’architecture de R&Sie… se veut ainsi profondément critique : une architecture qui oppose souvent une non-forme qui semble faite de matériaux extrait de chaque situation, «une architecture de la dérive». (Frédéric Migayrou).

Cette architecture parle d’hyperlocalisme, d’hybridation, de génétique, de topologie «ici et maintenant».
L’implication dans les problématiques de chaque situation permet d’agir en temps réel, par substitution, extrusion, aspiration, boursouflement, cisaillement, pliage… Cette expérience territoriale se construit sur des scénarios de distorsion cartographique, de mutations topologico-génétiques.

Invité aux quatre dernières Biennales d’architecture de Venise, mais ayant décliné l’offre pour l’édition de 2002, François Roche a enseigné à Londres à la Bartlett School, à Vienne au TU, et enseigne actuellement à Barcelone à l’ESARQ.

François Roche est né le 25 février 1961 à Paris XIIe. Il est architecte DPLG, diplômé en 1987 à l’U.P.A. n°3 de Versailles.
Stéphanie Lavaux est née le 11 juin 1966 à Saint-Denis de la Réunion. Elle quitte les Beaux-Arts de Paris en 1990.
Jean Navarro est né le 28 mai 1971 à Neuilly. Il est architecte DPLG, diplômé en 1999 à l’U.P.A. n°4 de Charenton.
Les artistes
– Bruce Sterling / Laurent Genefort (ecrivain SF)
– Numeris Causa, Stephane Maguet (mathematiciens, biologistes)
– Behrokh Khoshnevis (robotique, USC LA)
– François Roustang, (hypnotiseur)
– Mathieu Lehanneur (design Viab)
– Philippe Parreno (la vie d’un habitant)
– Berdaguer & Pejus (stress et reaction)
– R&Sie et Benoit Durandin (process, concepts, maquette, prototype, film, images, son…) Pour prototypage, installation
– David Toppani (prototype)
– Christian Hubert de Lisle (installation)
– Christophe le Gac (texte sur Fourrier, et les utopias XIX)
– Sial Team, Mark Burry (création du model alveolaire 3D / Melbourne)

critique

I’ve heard about… © (A flat, fat, growing urban experiment)