ART | EXPO

Grillé !

04 Juil - 31 Août 2019
Vernissage le 04 Juil 2019

L’exposition « Grillé ! » à la galerie parisienne Maubert propose une exploration pluridisciplinaire de la grille. Les sculptures d’Isabelle Ferreira, les peintures d’Adrien Couvrat et les dessins et collages de Nicolas Muller suivent des contraintes graphiques pour mieux échapper à celles de leurs médiums.

L’exposition « Grillé ! » à la galerie Maubert, à Paris, réunit les œuvres de trois artistes qui ont en commun d’exploiter le motif de la grille : Adrien Couvrat, Isabelle Ferreira et Nicolas Muller. Leurs peintures, dessins, collages et sculptures se jouent des contraintes d’un protocole cadenassé pour mieux profiter de ses ouvertures…

« Grillé ! » : A. Couvrat, I. Ferreira et N. Muller à la galerie Maubert

Les pratiques respectives d’Adrien Couvrat, Isabelle Ferreira et Nicolas Muller se caractérisent par leur approche pluridisciplinaire : le premier aborde aussi bien le dessin, que la peinture, la vidéo et le son, la seconde articule la peinture, la sculpture et l’architecture, et le troisième s’exprime à travers le dessin, la sculpture et l’installation. Quel que soit ici le médium utilisé, tous se rassemblent ici autour de la grille, les couleurs, les formes et les matières se conjuguant suivant des principes précis liés à des techniques ou à des concepts.

Trois artistes explorent le motif de la grille

Les sculptures de la série Unité d’Isabelle Ferreira, composées de briques plâtrières empilées et enduites de peinture acrylique, s’inscrivent dans le cadre d’une production artistique qui se fonde sur l’histoire et la pratique des disciplines habituellement distinctes que sont la peinture et la sculpture, que l’artiste met en relation avec l’architecture. Pluridisciplinaire, la démarche d’Isabelle Ferreira se nourrit justement de la combinaison du croisement, du chevauchement. Ici, les compositions minimales et modulables conjuguent peinture et sculpture, couleur et forme pour mieux démultiplier la grille, qui se fait surface autant que volume.

Des œuvres pluridisciplinaires réunies autour de la grille

Chez Adrien Couvrat , la grille sert une exploration des phénomènes optiques, du mouvement, des variations lumineuses et de la vibration des couleurs. Ses peintures, faites de couches striées et pigmentées, piègent le regard, incitent à s’approcher de leur surface, à se déplacer devant la toile. Elles explorent ainsi le potentiel de la peinture abstraite, sa relation avec la sculpture mais aussi notre propre rapport à l’espace. Dans les œuvres de Nicolas Muller, la grille et son constituant la ligne se posent en contrepoint de mouvements fuite : s’y opposent une présence humaine, vivante et libre et la rigueur de la règle et des contraintes, incarnée par la grille.