DANSE | SPECTACLE

Intimité

12 Mai - 14 Mai 2016
Vernissage le 12 Mai 2016

Le Théâtre de l’Etoile du Nord présente Intimité, une création 2015 du chorégraphe François Stemmer. Intimité met en scène deux jeunes danseurs: Elias Hauter et Camérone Bida. A travers eux, François Stemmer raconte l’amitié vécue par deux adolescents du même sexe, avec toute sa force, sa complexité et ses ambiguïtés.

AGENDA / DANSE
François Stemmer
Intimité

François Stemmer présente la pièce Intimité au Théâtre de l’Etoile du Nord. Le metteur en scène et chorégraphe y raconte la complexité de l’amitié adolescente liant deux jeunes garçons. Les deux adolescents sont interprétés par Elias Hauter, jeune comédien actuellement en formation à l’école Lecoq, et Camérone Bida, danseur de break danse et élève en danse contemporaine au Ballet du Nord Roubaix. La danse d’Intimité évolue sur les mots du jeune poète nantais S.C.R.I.B.E, présentés au public pour la première fois.

L’amitié adolescente entre deux personnes du même sexe est troublante car le corps s’exprime avec la même intensité, utilise le même langage, fût‑il timide, discret, expansif ou encore retenu, que celui de l’amour. L’adulte veut et sait définir la différence entre les mots amitié et amour, l’adolescent non. Lui ne réfléchit pas, il ressent, il laisse ses émotions jaillir et c’est avant tout son corps qui les exprime. Un petit coup d’œil, un regard appuyé, une marche en symbiose, les corps séparés mais connectés, les corps blottis, les effleurements comme les accolades, les danses, tout leur être nous raconte cette amitié intense, nous ouvrant les portes de leur intimité.

La chorégraphie d’Intimité est un mélange de break danse et de danse contemporaine. Camérone est un jeune garçon plutôt timide et réservé, ayant du mal à parler et à exprimer ses sentiments sur un plateau, comme le fait son ami Elias. Sa danse est brutale et guerrière, les figures s’y enchaînent dans un rythme soutenu, dans une énergie brute, toute ici tournée vers l’autre. C’est une danse qui soigne, qui aime et qui guérit. La danse d’Elias, elle, est nerveuse, tribale, faite de martellements du sol, de chutes et de déséquilibres; c’est une danse qui raconte son mal-être, ses doutes et la colère qui l’anime.

Repères biographiques
Auteur, metteur en scène et performeur, François Stemmer a une formation pluridisciplinaire. Sa connaissance de la poésie d’Arthur Rimbaud et de Paul Verlaine, son rapport à l’écriture (publication de la nouvelle La tour Eiffel à Venise aux éditions Léo Scheer) et au jeu, le poussent à créer sa propre structure: la Compagnie François Stemmer. Il peut ainsi expérimenter librement une nouvelle forme de travail corporel axée sur la simple présence des corps, la construction d’une écriture du mouvement instantané, scénique et esthétique.

Informations
Théâtre de l’Etoile du Nord
Du jeudi 12 au samedi 14 mai 2016, à 20h30
Durée: 60 mn