ART | RENCONTRE

Internet mon amour. Faut-il avoir peur du Web 2.0?

17 Fév - 17 Fév 2008

Rencontres. Qu’est qu’on risque sur Internet? Le réseau des réseaux a infiltré nos vies, nos économies, nos pratiques sociales et culturelles, transformant et bouleversant l’économie, les relations humaines et notre rapport au monde. Pourtant, le Web, le P2P, les chats et autres transferts de données informatiques restent l’objet de fantasmes plus ou moins médiatiques...
18h-20h. Petite salle, entrée libre.

A l’initiative d’«artisans» du réseau (chercheurs, artistes, critiques, observateurs et activistes), les rencontres «Internet mon amour», dans le cadre de la programmation Troisième OEil du centre Pompidou, proposent de tisser des liens entre ces réseaux immatériels et le monde de la pensée (écrivains, biologistes, économistes, philosophes…).
Parce que les enjeux artistiques, culturels, économiques, politiques, sociaux et identitaires d’Internet dépassent largement ses acteurs.

Les rencontres «Internet mon amour» proposent d’envisager ensemble au cours d’après-midi du dimanche, les problématiques liées à ces pratiques.

Pour inaugurer ce rendez-vous, les rencontres ont invité un témoin privilégié de l’évolution des nouveaux médias, Geert Lovink, activiste, critique d’art et co-fondateur de la liste de diffusion Nettime en 1995.  Directeur de l’Institut des Cultures en réseau d’Amsterdam, il organise de nombreuses manifestations internationales (dernière en date, Vidéo Vortex, en janvier). Il est l’auteur de nombreux ouvrages, dont aucun traduit en français… Dernier publié : Zero Comments: Blogging and Critical Internet Culture (Paperback, 2007).

Dialogueront avec lui:
— Géraldine Gomez, curatrice au Centre Pompidou,
— David Guez, artiste hacktiviste qui présentera une performance liée à un projet autour des réseaux sociaux,
— Valentin Lacambre, figure historique de l’Internet indépendant français, fondateur d’Altern et de Gandi,
— Nathalie Magnan, tacticienne des médias et cyberféministe,
— Albertine Meunier, net-artiste,
— Annick Rivoire, créatrice du site poptronics.fr,
— Anne Roquigny, curatrice nouveaux médias…