ART | EXPO

Internal Empire

26 Mai - 18 Juin 2016
Vernissage le 26 Mai 2016

Héritières du pop art et de l’art optique, les toiles d’Alex Brown exposées à la galerie Triple V jouent du croisement entre figuration et abstraction. Inspirées par des photographies, elles les déconstruisent en des compositions précises qui illustrent le passage du réel à l’imaginaire.

La galerie parisienne Triple V expose les tableaux de l’artiste américain Alex Brown. Qu’elles figurent des portraits ou des éléments naturels, ses toilent oscillent entre figuration et abstraction, et s’inspirent d’images de toutes provenance: internet, des magazines, des brochures de voyage, des pochettes de disques, etc. Ces éléments visuels sont ensuite travaillés jusqu’à devenir complètement abstraits.

Soumises à une trame conçue par l’artiste ou bien fractionnées par une forte pixellisation, les images passent de la photographie et la peinture en se transformant. Les toiles étant d’une grande maîtrise et précision d’exécution, la phase de tramage ou de pixellisation n’a pas visé un résultat chaotique, mais des compositions extrêmement rigoureuses.

Le procédé employé par Alex Brown est le plus traditionnel qui soit: la peinture à l’huile. Son emploi renforce l’effet de virtuosité formelle qui se dégage des œuvres. La technique d’altération du réel suscite une réflexion sur les rapports entre réalité physique et image mentale ou imaginaire.

Les compositions Alex Brown se situent entre pop art et art optique, les photographies sont déplacées  du côté de l’abstraction sans totalement perdre leurs qualités figuratives. Preuve est faite que la photographie n’a pas tué la peinture.