ART | EXPO

Instructions on how to be politically incorrect

31 Oct - 06 Déc 2003
Vernissage le 30 Oct 2003

«Instructions pour être politiquement incorrect», au moyen du corps et de la photo comme matériau, de saynètes facétieuses, de défis aux règles de l’équilibre et de la morale. Remise en cause comique et absurde des normes politiques et sociales, et des règles de comportement. Photos inédites, sculptures et vidéo.

Erwin Wurm
Instructions on how to be politically incorrect

La galerie Anne de Villepoix présente la première exposition personnelle d’ Erwin Wurm «Instructions on how to be politically incorrect»: une nouvelle série de photographies — dont plusieurs inédites — ainsi que des sculptures et une vidéo.

Depuis plusieurs années, Erwin Wurm crée des séries de photographies, vidéos et performances décrivant des actions simples. Les œuvres montrent l’artiste ou des «acteurs» dans des situations particulières et singulières. Les photographies volontairement légères, proches de «la photo amateur», sont réalisées avec une simplicité de moyens qui les rendent d’autant plus réelles et humaines.

Dans la série «Instructions on how to be politically incorrect», les photographies représentent les «événements» de la vie quotidienne, il met l’accent sur leur aspect grotesque. Les scènes représentées vont à l’encontre des comportements sociaux dits «normaux».
L’œuvre intitulée Inspection représente une scène de restaurant dans laquelle un homme met la tête dans le décolleté d’une jeune femme en pleine conversation avec sa voisine, sans accorder aucune attention à cet imposteur… Dans Two ways of carrying a Bomb, le même homme semble apathique face à une image de lui-même: dans son pantalon, on remarque une forme ronde, placée une fois devant, une fois derrière.
Les normes politiques et sociales, sérieuses par définition, sont bannies et appréhendées d’un point de vue exclusivement comique, l’absurdité des scènes remet en question les règles de comportement et leurs validités.
Erwin Wurm imite le spectateur et remet en cause les conventions comportementales. En utilisant l’absurdité, il souligne le non-sens et les contradictions du système symbolique habituel. Comme dans ses œuvres précédentes, les personnages — à travers leurs attitudes et leurs interactions avec les objets — deviennent sculpture. Elles amusent tout autant qu’elles irritent, car Erwin Wurm aspire sans cesse à viser les limites du comportement humain en testant la validité des normes et des règles de notre société.

En outre, l’artiste présentera de nouvelles sculptures ainsi qu’une vidéo intitulée Fat House, œuvre qu’il a produit pour l’exposition «Outlook» d’Athènes, ce mois-ci.