DESIGN

Inspired by Nature

16 Mar - 29 Mai 2010
Vernissage le 16 Mar 2010

L'exposition réunit, émergeant des vapeurs vertes d'un laboratoire futuriste, les travaux de designers, photographes et architectes, comme autant de matières et d'innovations inspirées directement par la nature...

Mathieu Lehanneur, Gilles Belley, Gueta Tzuri, agence Kokkugia, Pascal Goetgheluck
Matério Inspired by Nature

Créé en 2001 à Paris, la matériauthèque matériO met à disposition de ses membres une très large sélection de matériaux et semi-produits nécessaires au processus de création tissant ainsi des liens entre des créateurs et des industriels, ingénieurs ou chercheurs.

Pour Le lieu du design, matériO — en collaboration avec l’agence Chez facile design — imagine une scénographie digne d’un laboratoire de science-fiction dans lequel les visiteurs vont de découverte endécouverte.

Partant du constat que la nature est une source inépuisable de savoirs, matériO a sélectionné une collection de matériaux et technologies qui posent tour à tour la question de l’imitation, de la frontière entre naturel et artificiel et du biomimétisme.

Associant objets designés (Mathieu Lehanneur, Gilles Belley), création textile (Gueta Tzuri), projets architecturaux (agence Kokkugia), photographies (Pascal Goetgheluck) et plus de 50 matières, «Inspired by Nature» offre un tour d’horizon des leçons que nous donne jour après jour la nature.

Parmi les effets naturels à découvrir, on retient parmi d’autres:
— L’effet lotus, découvert dans les années 1970, «déperlant» et autonettoyant, inspiré de l’état de surface des feuilles de lotus. Ce principe est aujourd’hui largement utilisé pour les bétons hydrofugés, les revêtements de baignoire ou de cuisine, etc.
— L’effet peau de requin placé sous les feux des projecteurs en 2004 à l’occasion des compétitions
olympiques de natation.
— L’effet velcro, découvert en 1948, qui a été inventé à partir de brindilles de bardane observées sur des poils de chien. Reproduisant les minuscules crochets de la plante après 8 ans de recherche (!), le velcro est depuis partout dans nos environnements quotidiens.

Aujourd’hui héritiers de ces recherches ancestrales ou contemporaines, nombre de designers cherchent à s’inspirer de phénomènes naturels.
 Parmi eux, Mathieu Lehanneur qui développe depuis plusieurs années des Eléments domestiques dont l’objectif est de créer un habitat semblable à l’épiderme afin de rééquilibrer nos sensations et émotions. Parmi les objets présentés au Lieu du design : l’Elément O, véritable poumon domestique qui assure un bon taux d’oxygène de l’air grâce à l’activation de spiruline (algue microscopique).

Une préoccupation que l’on retrouve également dans le travail de Gilles Belley et son projet La Fabrique végétale (Bourse Agora, 2009): série d’objets domestiques en agro-matériaux (résidus agricoles biodégradables) qui cherche à créer de nouvelles pratiques en symbiose avec le monde « naturel ».