ART | EXPO

Inaccessibilité et connecteurs hiérarchiques

06 Juil - 25 Juil 2007

Le Palais de Tokyo invite Le Commissariat pour une carte blanche dans le cadre des modules. Lucas Lenglet, artiste néerlandais, présente une installation inédite et un livre d’artiste, conçu comme un satellite de l’exposition.

Lucas Lenglet
Inaccessibilité et connecteurs hiérarchiques

Le Palais de Tokyo invite Le Commissariat pour une carte blanche dans le cadre des modules – expositions mensuelles ouvertes aux jeunes artistes et curateurs ainsi qu’aux projets spéciaux. Lucas Lenglet, artiste néerlandais, présente une installation inédite et un livre d’artiste, conçu comme un satellite de l’exposition.
Cette installation est constituée de cinq éléments indépendants formant un tout, oscillant entre formes architecturales et images mystérieuses : des étagères en circuit fermé, une photographie d’escalier, une fenêtre donnant sur le restaurant du Palais de Tokyo… Autant de perspectives sur l’architecture du lieu et sa fonction.

Le titre «Inaccessibilité et connecteurs hiérarchiques» fait référence à une question récurrente dans le travail de l’artiste : comment l’architecture d’un lieu définit-elle sa sécurité et son accessibilité ? La question des moyens d’accès – des connecteurs – déborde le cadre de la seule utilité : couloirs, portes ou escaliers sont autant d’éléments menant vers l’inconnu.
Lucas Lenglet opère de manière générale une recherche formelle sur l’espace en utilisant ce dernier comme medium. Il tente de modifier notre vue et notre perception de l’espace, par le biais de constructions variées. Son travail se révèle sous forme de commissions, d’installations in situ, d’oeuvres à vivre ; autant de constructions faites par l’artiste avec des matériaux du quotidien pour mieux le déjouer.

Structure de production d’expositions d’art contemporain, Le Commissariat a été fondé en 2006 par quatre artistes/commissaires : Fayçal Baghriche, Matthieu Clainchard, Dorothée Dupuis et Vincent Ganivet. Le Commissariat est une fédération basée sur les compétences développées par les associations respectives de ses fondateurs : résidence d’artistes par l’Entreprise Culturelle, recherche de fonds et de partenaires avec Mayeutik, et aide logistique à la production par Random Research et Rassemblement pour Repeindre. Récemment, le commissariat s’est associé à Monografik éditions dans une logique de coédition d’une collection : les éditions du commissariat.
Le Commissariat entend concevoir, diffuser et soutenir des projets artistiques contemporains de qualité par le biais de stratégies hybrides faisant appel à un réseau tentaculaire, en France mais aussi à l’international.