ART | EXPO COLLECTIVE

Imagetexte3

24 Avr - 19 Juin 2014
Vernissage le 24 Avr 2014

L’exposition montre huit propositions contemporaines de l’utilisation du langage dans l’image. Celle-ci, naturelle au Moyen Age, avait disparu avec la Renaissance. Cinq cents ans plus tard, avec la déconstruction de l’espace pictural des cubistes, l’écriture et la typographie sont revenus dans l’image. Aujourd’hui, les exemples de cette pratique sont nombreux.

Cristina Barroso, Frédéric Bruly Bouabré, Horst Haack, Akram Al Halabi, Eudes Menichetti, Jean-Luc Parant, Lidia Syroka, Alba D’Urbano
Imagetexte3

Dans la peinture du Moyen Age, l’écriture sainte, ou toute autre écriture profane, était encore considérée comme naturelle. Parmi le vocabulaire des peintres gothiques et leurs commanditaires, on trouvait des banderoles portant des inscriptions, des anges annonciateurs, des paroles, instructions et prophéties divines, comme pont entre le spirituel et le terrestre.

Avec l’invention, à la Renaissance, de la perspective centrale et des techniques de représentation de l’espace tridimensionnel (par exemple le repoussoir et la perspective des couleurs), prend fin le procédé stylistique consistant à représenter le langage dans la peinture. L’écriture linéaire perturbait la beauté de la composition spatiale.

Cinq cents ans plus tard, avec la déconstruction de l’espace pictural traditionnel grâce au cubisme, l’écriture, le texte et la typographie revinrent dans l’image. L’alliance de l’écriture et de l’image rendait à nouveau possible l’expression du non-représentable.

Les exemples de ces techniques picturales que nous voyons — de la poésie visuelle au pop’art, à la bande dessinée et la publicité — sont proprement innombrables. L’exposition «Imagetexte3» en montre huit propositions contemporaines.

Horst Haack

Vernissage
Jeudi 24 avril à 18h