ART | EXPO

If Surrounded by Foxes

07 Mai - 15 Juin 2008
Vernissage le 06 Mai 2008

L’artiste Gedi Sibony multiplie, plie, colle, encastre des matériaux banals - carton, bois, moquette ou gaines en plastique - et développe des dispositifs fragiles dont il exploite les imperfections. Intégrés au lieu d’exposition, ils apparaissent comme autant de «collages spatiaux», de véritables sculptures jouant des hauteurs, des coins, des niveaux, des pliures et des angles.

« If Surrounded by Foxes » de Gedi Sibony

Le Frac Champagne-Ardenne présente la première exposition personnelle dans une institution française de l’artiste new-yorkais Gedi Sibony. À cette occasion, l’artiste présente sculptures et installations qui rendent compte d’une esthétique en filigrane caractérisée par une utilisation physique des formes et des matériaux : carton, bois, moquette, gaines en plastique ou peinture latex sont incorporés à l’architecture de la salle d’exposition. L’interaction entre ces “matériaux sans qualité” aboutit à des arrangements fragiles allant bien au-delà de leurs simples propriétés tactiles.

L’univers proposé par Gedi Sibony prend en considération les dimensions cachées de l’espace : non seulement la mesure, les proportions, le style, l’histoire, mais aussi les imperfections, les interstices, les lumières – celles qui traversent comme celles qui habitent le lieu – la résonance, la vie de l’institution, l’administration, les visiteurs, la femme de ménage, le chien du gardien, et tout l’ensemble des possibles.

Les «collages spatiaux» de Gedi Sibony jouent avec la frontière entre l’apparence même de l’objet et ce qui pourrait constituer des installations. Une fois agencés par l’artiste, ces matériaux pauvres et banals culminent dans un climax spectaculaire. Tel le résultat de signes obtenus, de dislocations minimales ou d’autres moments sensoriels, une nouvelle constitution de l’espace est articulée. Pourtant, Gedi Sibony évite de prédéterminer un quelconque discours pré-établi ou d’offrir une lecture simplifiée de ce qui est exposé.

La posture artistique de Gedi Sibony est très singulière. Il passe sans cesse d’un grand sérieux à une grande légèreté, d’une recherche fondamentale à une nonchalance amusée, d’une imprégnation des fables de Tchouang-tseu à l’humour de Buster Keaton. Sa démarche créatrice est fondamentalement non-discriminante, fidèle à un principe d’égalité des valeurs. Il peut envisager un autre ordre du monde, dans lequel le surgissement de l’imprévu ne ferait plus désordre, comme dans un jardin sauvage.